Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Nid de guêpes noires. 46º 35' 52,6" N - 072º 15' 38,8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, le vendredi 12 juin 2009, photo Nid_guepes_noires_009_950.

Nichole Ouellette

présente

Flore laurentienne

Auteur, illustrateur
Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
Synopsis des groupes
Clef artificielle
Glossaire
Auteurs
Cartes et tableaux
Observations, notes, recherches

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Abrégé historique et bibliographique de la botanique laurentienne
Index ] [ Histoire ] Période prélinnéenne ] Période prélinéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Bibliographie ]

Sur cette page :
Histoire de la science ] [ Champ de la botanique ] [ Notes ]

Histoire de la science

L'histoire de la science est indispensable à celui qui veut établir sa pensée dans le domaine scientifique. L'histoire, en effet, nous rappelle sans cesse une notion fondamentale, que nous sommes toujours en train d'oublier, à savoir : la science n'est pas quelque chose de statique, de dogmatique, de révélé d'un bloc, mais bien plutôt quelque chose de dynamique, une marche ascensionnelle, longue et pénible, vers une vérité toujours incomplète et relative. Et c'est surtout à l'histoire de la science qu'il faut rapporter la magnifique conception pascalienne « que toute la suite des hommes, pendant le cours de tant de siècles, doit être considérée comme un même homme qui subsiste toujours et qui apprend continuellement ».

Champ de la botanique

La connaissance de la flore laurentienne, ne couvrant qu'une petite partie du champ de la botanique, il n'est pas question de donner ici un aperçu, même succinct, de l'histoire de la science, ni même de l'histoire de la botanique.

Mais il nous a paru utile de grouper, dans l'esprit indiqué plus haut, quelques notes sur la suite des travaux botaniques qui, depuis la découverte du Canada, ont amené à leur état actuel nos connaissances sur la flore laurentienne. Nous y avons ajouté l'indication des principales sources bibliographiques auxquelles doivent revenir ceux qui se livrent sérieusement à cette étude.

Index ] Suivante ]
Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne 1935, p. 12.

Notes

Nouvelle-France 1749
KALM, Pehr (1716-1779)
Grand voyageur
Filles et femmes de la ville
Effervescence scientifique au XVIIIe siècle.

MARIE VICTORIN
et l'érythrone d'Amérique
illustré de dessins d'enfants

GAUVREAU, Marcelle (1907-1968)
Enfance | Études et recherches | Carrière | Chronologie | Nouveaux documents


le jeudi 14 mars 2002
le jeudi 17 décembre 2009 - le mardi 29 novembre 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-10-07

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)