Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


46° 37' 53.6" N - 072° 19' 35.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, vue du sentier de motoneige Trans Québec 3, de la passerelle entre les routes de la Station et Manitou ; la forêt laurentienne, les champs et à la ligne d'horizon, la rive sud du fleuve Saint-Laurent, le samedi 11 octobre 2008, photo Sentier_Trans_Quebec_3_007_950.

Nichole Ouellette

présente

Flore laurentienne

Auteur, illustrateur
Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
GROUPES systématiques
Clef artificielle
Glossaire
Auteurs
Cartes et tableaux
Travaux, notes, recherches

Période post-linnéenne

Deuxième page

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Abrégé historique et bibliographique de la botanique laurentienne :

Index ] Histoire ] Période prélinnéenne ] Période prélinéenne ] [ Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Post-linnéenne ] Bibliographie ]

Sur cette page :
Changement d'allégeance ] [ Botanique utilitaire ] [ Peu ou pas d'histoire ]

2. Période post-linnéenne.

Changement d'allégeance

Avec la publication du Species Plantarum (1753) de Linné, et l'adoption du système binaire de nomenclature, la botanique prend une orientation nouvelle. La gloire de Linné a fait oublier le génie de Tournefort, et la botanique française subit un recul dont le Canada français ressent le contrecoup. D'ailleurs, à ce moment même, nous changeons d'allégeance. La classe instruite repasse les mers, laissant les soixante mille paysans qui furent nos pères à des préoccupations matérielles immédiates peu favorables aux recherches scientifiques.

Botanique utilitaire

Leur botanique se réduira désormais à cette systématique para classique et tout utilitaire engendrée par le besoin, systématique dont nous avons analysé la genèse dans la préface de cet ouvrage (pp. 4 ] [ 4a ] [ 5 ] [ 5-6 ] [ 6 ] [ 7 ] à propos de la partie onomastique du folklore botanique canadien-français.


46° 37' 53.6" N - 072° 19' 35.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, sentier de motoneige Trans Québec 3, entre les routes de la Station et Manitou ; la forêt laurentienne, le samedi 11 octobre 2008, photo Sentier_Trans_Quebec_3_008_800.

Peu ou pas d'histoire

Durant les cinquante années qui suivent la cession du Canada à l'Angleterre, la botanique laurentienne n'a que peu ou point d'histoire écrite. Mais voilà qu'au fort de la révolution française, en 1792, nous arrive à Montréal, après avoir étudié la flore des États-Unis durant sept années, l'un des plus ardents disciples de Bernard De Jussieu, le botaniste-voyageur André Michaux (1746-1802). Comme son prédécesseur Kalm, il était en mission officielle, et la sienne consistait à recueillir des plantes nouvelles pour les jardins royaux. Il est permis de croire que les événements qui se déroulaient en France, en faisant perdre de vue les jardins du malheureux Louis XVI, modifièrent le genre de recherches du distingué naturaliste.


46° 37' 53.6" N - 072° 19' 35.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, sentier de motoneige Trans Québec 3, entre les routes de la Station et Manitou ; la forêt laurentienne, le samedi 11 octobre 2008, photo Sentier_Trans_Quebec_3_006_800.

Précédente ] Index ] Suivante ]
Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne 1935, p. 14.


le lundi 18 mars 2002
le lundi 13 octobre 2008 - le mercredi 30 novembre 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-04-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)