Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Flore laurentienne

Auteur, illustrateur
Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
Synopsis des groupes
Clef artificielle
Glossaire
Auteurs
Cartes et tableaux
Observations, notes, recherches

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Esquisse générale :
Index ] Plan ] Introduction ] ÉQUILIBRE ] [ DYNAMISME ]

ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

II. - DYNAMISME DE LA FLORE LAURENTIENNE.

II. A.a LE POINT DE VUE DYNAMIQUE : une incursion à travers le passé de la terre.
II. A.b Le point de vue dynamique : la flore du Québec est-elle en voie de transformation ou d’évolution.
II. B. 0. FACTEURS INTRINSÈQUES. - 01. FACTEURS D'ÉVOLUTION PROGRESSIVE ; connaissances de tous les biologistes.
II. B. 1. (a)a. ÉVOLUTION À TERMES DISCONTINUS ; explosions et expansions soudaines de certains groupes particuliers.
II. B. 1. (a)b. Évolution à termes discontinus ; certains genres semblent en pleine éruption, jetant en tous sens des formes nouvelles.
II. B. 1. (b)a. ÉVOLUTION À TERMES CONTINUS ; ce mode semble procéder par crises violentes.
II. B. 1. (b)b. Évolution à termes continus ; autre grand événement de l’histoire géologique de l’Amérique durant le Tertiaire.
II. B. 1. (b)c. Évolution à termes continus ; sous l’influence de causes diverses, un refroidissement s’opère dans l’hémisphère boréal.
II. B. 1. (b)d. Évolution à termes continus ; nous savons quelque chose de la flore de cette dernière période interglaciaire.
II. B. 1. (b)e. Évolution à termes continus ; grand tableau biologique déployé sur le mur des temps révolus.
II. B. 1. (b)f. Évolution à termes continus ; l’habitat estuarien constituerait un autre insularisme physiologique.
II. B. 2. FACTEURS D'ÉLIMINATION ; l’isolement peut déterminer la sénilité des plus faibles.
II. C.a FACTEURS EXTRINSÈQUES ; toute variation de climat se traduit par une perturbation dans l’équilibre des flores.
II. C.b Facteur extrinsèques ; hominisation d’un pays boisé comme le pays laurentien.
II. D. CONCLUSION ; les forces d’évolution ou d’élimination sont fonction de la nature des êtres organisés.


45° 14' 41.4" N - 073° 18' 21.2" O, Montérégie, MRC Le Haut-Richelieu, Saint-Jean-sur-Richelieu, chemin Petit-Bernier, érablière Au pain de sucre,12:22 le vendredi 9 avril 2010, photo Saint_Jean_sur_Richelieu_138_800.

Précédente ]  [ Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 61.


le mardi 1er avril 2003 - le mardi 28 février 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-08-13

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)