Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


46° 35' 34.8" N - 072° 04' 10.0" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines (Municipalité), Grondines (Secteur), chemin du Roy (route nº 138), domaine Daniel et Réjean Trottier, chainière de roches (Blocs erratiques) dans un pâturage près des rives du fleuve Saint-Laurent, 08:27 le mercredi 21 septembre 2011, photo Chainiere_de_roches_007_950.

Nichole Ouellette

présente

Esquisse générale

Plan
Introduction
ÉQUILIBRE
DYNAMISME

Québec en photos

Rivière Batiscan
Blocs erratiques

Cannelures glaciaires

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. - ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

Index ] FACTEURS RÉPARTITION ] PHYSIOGRAPHIE ] Physiographie ] [ Physiographie ] Physiographie ] CLIMAT ] Climat chaud-froid ] Climat neige ] Climat floraisons ] Climat automne ] Facteur humain ] PHYTOGÉOGRAPHIE ] RÉGION ARCTIQUE ] RÉGION HUDSONIENNE ] Région hudsonienne ] RÉGION LAURENTIENNE ]

1. Physiographie et histoire géologique
(Troisième de quatre pages ; page 4)

La grande glaciation, qui peut avoir duré, en chiffres ronds, un million d'années, a profondément transformé la physiographie du pays laurentien. Les moraines sans nombre, en modifiant le système hydrographique, en barrant les vallées, en causant la stagnation de l'eau dans les plaines, créèrent, sur cette vaste étendue de roches acides, des conditions favorables à la formation des lacs et des tourbières. La pénéplaine de l'Ungava et les Laurentides sont dès lors devenues l'un des plus remarquables pays lacustres qu'il y ait au monde, un vaste assemblage de milliers et de milliers de vasques gneissiques reliées entre elles par le réseau des ruisseaux et des rivières.


50° 19' 00.0" N - 65° 14' 38.6" O, Côte-Nord, Minganie, Rivière-au-Tonnerre (municipalité), rivière du Sault Plat, cannelures et stries glaciaires gravées dans le granite. Route des Baleines (route nº 138 Est), le mercredi 11 août 2004. Photo Riviere_au_Tonnerre_030_800.

Lorsque le barrage glaciaire laissait subsister un drainage suffisant, un lac aux eaux claires se créait en amont. Si, au contraire, le barrage était assez complet pour causer la stagnation de l'eau sur les roches acides, il se formait une tourbière.

La basse terre du Saint-Laurent, moins affectée que le bouclier précambrien par la crise glaciaire, en garde cependant des traces évidentes. D'innombrables blocs erratiques de toutes tailles sont abandonnés partout sur la face de la plaine alluvionnaire, et le riche sol arable lui-même n'est qu'un produit de remaniement des argiles glaciaires.


La route no 351, entre Saint-Élie-de-Caxton et Saint-Mathieu-du-Parc, Mauricie.  Le samedi 22 avril 1995. Photo 950422/4.
Tronçon de la route no 351 construite sur un esker entre les deux lacs Gareau.

48º 56' 26,6" N - 67º 10' 13,3" O, juste avant l'orage, à marée haute, près du havre de Grosses-Roches*, le lundi 19 juin 1995, photo 950618/18 -760 x 480 pixels.
Fleuve Saint-Laurent et blocs erratiques à Grosses-Roches*, Gaspésie.


48º 56' 26,6" N - 67º 10' 13,3" O, près du havre de Grosses-Roches*, le lundi 19 juin 1995. Photo 950618/21, 740 x 480 pixels.
Conglomérat calcaire et galets de plage.

Note de l'éditrice :
Esker : éminence allongée, à sommet plat, formée d'un dépôt glaciaire. Voir Tourbière de l'Esker dans le parc national de la Mauricie.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 22.


le mercredi 3 avril 2002 - le mercredi 20 janvier 2010
le jeudi 29 septembre 2011 - le mercredi 17 janvier 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


47° 13' 46.9" N - 072° 09' 06.4" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, lac O'Neil, ZEC de la Rivière-Blanche, formation rocheuse d'une falaise, le jeudi 27 mai 2004, 14:14, photo Lac_O_Neil_071_950.


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-10-07

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)