Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Triangle montréalais, image satellite générée par Google earth, reproduite ici le mardi 10 janvier 2012.

Nichole Ouellette

présente

Équilibre actuel

FACTEURS RÉPARTITION
PHYSIOGRAPHIE
Physiographie
Physiographie
Physiographie
CLIMAT
Climat chaud-froid
Climat neige
Climat floraisons
Climat automne
Facteur humain
PHYTOGÉOGRAPHIE
RÉGION ARCTIQUE
RÉGION HUDSONIENNE
Région hudsonienne
RÉGION LAURENTIENNE

Québec en photos

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
 

Rivière Richelieu

Rivière des Outaouais (Notes toponymiques)

Papier peint

Rhus radicans

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos
Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. -ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

3. RÉGION LAURENTIENNE

(c) Sous-région de la plaine alluvionnaire du Saint-Laurent

Région laurentienne, sous-régions, districts et sections
Index ] RÉGION LAURENTIENNE ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] SOUS-RÉGION BOUCLIER PRÉCAMBRIEN ] District  LAURENTIDIEN ] District SAGUENAYEN ] SOUS-RÉGION APALACHIENNE ] Sous-région apalachienne ] District ALLÉGHANIEN ] District alléghanien ] District GASPÉSIEN ] District gaspésien ] District SAINT-JEAN-RISTIGOUCHE ] District Saint-Jean-Ristigouche ] SOUS-RÉGION PLAINE ALLUVIONNAIRE DU SAINT-LAURENT ] District BASSES TERRES CHAMPLAIN ] District basses terres Champlain ] [ Section TRIANGLE MONTRÉALAIS ] Section triangle montréalais ] Section triangle montréalais ] Section TERRASSES DU BAS-SAINT-LAURENT ] Section TRANSLAURENTIDIENNE ] Section translaurentidienne ] District FLUVIAL ] Section SAINT-LAURENT SUPÉRIEUR ] Section RIVIÈRE DES OUTAOUAIS ] Section RIVIÈRE RICHELIEU ] Section ALLUVIALE DU SAINT-LAURENT ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section  ESTUARIENNE DU SAINT-LAURENT ] Section MARITIME DU SAINT-LAURENT ] Section maritime du Saint-Laurent ] District INSULAIRE MARITIME ] Section AVANT-PAYS ANTICOSTI-MINGANIE ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section ÎLES-DE-LA-MADELEINE ]

District des basses terres Champlain.

a) Section du triangle montréalais
(Première de trois pages ; page 2)

La partie ouest du triangle montréalais est essentiellement un domaine de terres grises que la culture a profondément transformé. Laissées à elles-mêmes, ces terres se couvrent d’une riche forêt feuillue où s’entremêlent :

Acer rubrum
Carya cordiformis
Carya ovata
Fraxinus pennsylvanica
var. austinii
Quercus macrocarpa
Quercus rubra var. borealis
Tilia americana
Ulmus americana
.


Iris versicolor Linné. 46° 30' 09.9" N - 072° 14' 40.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan, plage de la section estuarienne du fleuve Saint-Laurent, le mardi 16 juin 2009, photo macro Iris_versicolor_025_800.

Les endroits trop marécageux pour être boisés ont une flore arbustive ou herbacée où dominent

Eupatorium maculatum
Iris versicolor
Salix bebbiana
Salix discolor
Salix petiolaris
Scirpus cyperinus
var. pelius

et une multitude de carex.

Une vaste partie de cette section, partie dont le lac Saint-Pierre peut être considéré comme le centre, est recouverte d’un épais manteau de sable à saxicava. Cet alluvionnement intense est probablement le résultat d’une période d’arrêt dans le retrait de la mer Champlain, période durant laquelle le Saint-Laurent, qui creusait encore fortement son lit, et le Richelieu, qui naissait alors, venaient accumuler leurs sables à l’extrémité d’un bras de mer finissant au lac Saint-Pierre.

Ces grands amas de sable, particulièrement remarquables à Lanoraie, à la Pointe-du-Lac, à Contrecœur, à Sorel, n’ont jamais été cartographiés systématiquement, mais ils sont indirectement indiqués, sur les cartes à grande échelle, par des blocs de forêt d’une étendue et d’une continuité inusitée, ces sols très sablonneux étant trop pauvres pour être livrés à la culture.


Aster linariifolius (Linné. 46° 32' 01.6" N - 072° 22' 05.1" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Municipalité de paroisse), rang de la Rivière-à-la-Lime (route n° 361), 06:42, le dimanche 16 août 2009, photo macro Aster_linariifolius_006_800.

On y trouve des formations pures de Pinus strobus avec parterre à pyroles (Pyrola elliptica, P. americana), et de P. divaricata associé à l'Aster linariifolius ; des formations transitoires de Betula populifolia avec parterre à lycopodes (Lycopodium flabelliforme, L. tristachyum, L. clavatum) ; des formations mixtes de Pinus resinosa et de Populus grandidentata, avec sous-étages de Pteridium aquilinum var. latiusculum et de Gaultheria procumbens. Les endroits ouverts ont comme espèces caractéristiques :

Antennaria canadensis
Botrychium matricariifolium
Botrychium silaifolium
Carex umbellata
Comptonia peregrina
Convolvulus spithamaeus

Lechea intermedia var. laurentiana
Panicum depauperatum
Panicum xanthophysum
Pteridium aquilinum
var. latiusculum
Rhus radicans
var. rydbergii
Viola labradorica

et, dans la région des Trois-Rivières surtout, Potentilla tridentata et Epigaea repens var. glabrifolia. Il faut mentionner spécialement quelques éléments allogènes composant une florule spéciale disséminée dans la région du lac Saint-Pierre, et dont on ne peut expliquer la présence que par des migrations anciennes sur les derniers stages de la mer Champlain : soit le long du système Hudson ― lac Champlain ― Richelieu, soit le long des terrasses qui bordent la rive nord de la rivière des Outaouais et longent ensuite le fleuve, à une certaine distance, jusqu’au lac Saint-Pierre et au-delà. Les principaux de ces éléments, dont la liste s’allongera certainement, sont :


Lathyrus maritimus (Linné) Bigelow. 46° 30' 09.9" N - 072° 14' 40.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan, plage de la section estuarienne du fleuve Saint-Laurent, le mardi 16 juin 2009, photo macro Lathyrus_maritimus_015_800.

Ammophila breviligulata
Aster linariifolius
var. victorinii
Carex merritt-fernaldii
Cyperus filiculmis
var. macilentus
Lathyrus maritimus
Lilium philadelphicum
Peltandra virginica
Podophyllum peltatum
Potamogeton gemmiparus
Ptelea trifoliata
Sisyrinchium graminoides
Woodwardia virginica.


Lilium philadelphicum Linné. 46° 33' 01.9" N - 072° 21' 43.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, route de la Pointe-Trudel, le vendredi 26 juin 2009, photo macro Lilium_philadelphicum_004_800.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 43, 44.


le mercredi 14 août 2002 - le mercredi 17 juin 2009 - le lundi 9 janvier 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-08-13

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)