Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Lonicera canadensis Bartr. 46 38' 23.3" N - 072 05' 47.7" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, érablière riche, le samedi 1er mai 2010, photo macro Lonicera_canadensis_003_950. (Géminé)
Nichole Ouellette

présente

Glossaire

Index ] A ] B ] C ] D ] E ] F ] [ G ] H ] I - J ] L ] M ] N ] O ] Paléa ] Périanthe ] Pollinisation ] R ] Sagitté ] Sillonné ] Stolon ] T ] U ] V ] X - Z ]

Regards des petites personnes

Marie-Victorin
et l'érythrone

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Glossaire
par Marcelle GAUVREAU (1907-1968)

Sur cette page :
Gaine ] [ Galle ] [ Gamète ] [ Gamétophyte ] [ Gamopétale ] [ Gamophylle ] [ Gamosépale ] [ Gazonnant ] [ Géminé ] [ Gène ] [ Génétique ] [ Géniculé ] [ Géophile ] [ Germinal ] [ Gibbeux ] [ Glabre ] [ Glabrescent ] [ Gladié ] [ Glande ] [ Glanduleux ]

Glaucescent ] [ Glauque ] [ Globuleux ] [ Glomérule ] [ Glouteron ] [ Glumacé ] [ Glume ] [ Glumelle ] [ Glutineux ] [ Gousse ] [ Graminoïde ] [ Grappe ] [ Grasse ] [ Grégaire ] [ Gynandre ] [ Gynostème ]

Gaine (n.f.). Base de la feuille quand elle se prolonge sur la tige et l'entoure plus ou moins complètement. Ex. : la feuille des graminées (figure 284).

Galle (n.f.). Excroissance produite sur une plante par un parasite animal ou végétal. On dit aussi : cécidie. Ex. : Salix et Populus (figure 32).

Gamète (n.m.). Cellule sexuelle mâle ou femelle.

Gamétophyte (n.m.). Phase sexuée du cycle vital d'une plante. Voir : prothalle.

Gamopétale (adj.). A pétales plus ou moins soudés entre eux. Ex. : Mitchella repens (figure 185).

Gamophylle (adj.). Se dit d'un involucre dont les bractées sont soudées. Ex. : l'enveloppe du fruit du Corylus cornuta (figure 24).

Gamosépale (adj.). A sépales plus ou moins soudés entre eux. Ex. : Teucrium canadense (figure 171).

Gazonnant, ante (adj.). Formant des tapis, comme le gazon.

Géminé, ée (adj.). Se dit des organes disposés deux à deux. Ex. : les fleurs et fruits du Lonicera canadensis (figure189).

Gène (n.m.). Point matériel localisé sur un chromosome et que l'on croit être l'unité héréditaire.

Génétique (n.f.). Science expérimentale de l'hérédité.

Géniculé, ée (adj.). Se dit d'un organe fléchi sur lui-même et formant un angle, comme un genou. Ex. : Alopecurus aequalis (figure 302).

Géophile (adj.). Se dit d'une plante (géophyte) dont les parties pérennantes sont souterraines.

Germinal, ale (adj.). Qui se rapporte au germe, à la graine.


Scutellaria epilobiifolia A. Ham. 46° 03' 31.9" N - 073° 04' 04.4" O, Montérégie, MRC Pierre-De Saurel, Sainte-Anne-de-Sorel (Municipalité), le mardi 14 juillet 2009, photo Scutellaria_epilobiifolia_009_800. (Gibbeux)

Gibbeux, euse (adj.). Muni de gibbosités ou bosses. Ex. : le calice du Scutellaria epilobiifolia (figure 172).
Glabre (adj.). Dépourvu de poils.

Glabrescent, ente (adj.). Presque glabre.

Gladié, ée (adj.). En forme de glaive. Ex. : la feuille de Hemerocallis fulva (figure 236).

Glande (n.f.). Petit organe sécrétant des liquides de nature variée. Ex : Salix discolor (figure 29, h, à la base du stipe de l'ovaire).

Glanduleux, euse (adj.). Muni de glandes. Ex. : les poils des feuilles des Drosera (figure 75).

Glaucescent, ente (adj.). Presque glauque.

Glauque (adj.). D'un vert bleuâtre mat.

Globuleux, euse (adj.). Sphérique.


Stachys palustris Linné. 45° 32' 41.0" N - 073° 12' 43.3" O, Montérégie, La Vallée-du-Richelieu, Otterburn Park (Ville), halte routière, le samedi 11 juillet 2009, photo macro Stachys_palustris_002_800. (Glomérule)

Glomérule (n.m.). Groupe de fleurs subsessiles, réunies en masse serrée. Ex. : Stachys palustris (figure 175).

Glouteron (n.m.). Corps végétal quelconque qui peut s'accrocher à la toison des bêtes. Ex. : Xanthium chinense (figure 198, a et b).

Glumacé, ée (adj.). Muni de glumes. S'emploie parfois substantivement (glumacées) pour désigner : l'ensemble des cypéracées et des graminées.

Glume (n.f.). L'une des deux bractées qui entoure la base des épillets chez les graminées (figure 285).

Glumelle (n.f.). Chacune des deux bractées qui forment l'enveloppe extérieure de chaque fleur, chez les graminées. La glumelle inférieure s'appelle le lemma  ; la glumelle supérieure s'appelle le paléa (figure 285).

Glutineux, euse (adj.). Gluant ou visqueux.

Gousse (n.f.). Fruit sec, à une seule loge, s'ouvrant en deux valves, dont chacune porte une rangée de graines. Ex. : Robinia viscosa (figure 105).


Sisyrinchium angustifolium Miller. 46° 35' 49.40" N - 072° 16' 0.40" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (Municipalité de paroisse), route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, bord de la route, 15:22 le mardi 5 juin 2012, Sisyrinchium_angustifolium_011_800. (Graminoïde)

Graminoïde (adj.). Linéaire, étroit, à nervures parallèles, à la façon des feuilles des graminées. Ex. : les feuilles du Sisyrinchium angustifolium (figure 240).

Grappe (n.f.). Inflorescence formée d'un axe primaire allongé portant des axes secondaires terminés par une fleur. Ex. : Prunus virginiana (figure 93).

Grasse (adj.). Se dit d'une plante à tiges ou feuilles épaisses et juteuses.

Grégaire (adj.). Croissant en sociétés plus ou moins nombreuses. Ex. : Eleocharis acicularis (figure 247).

Gynandre (adj.). Staminé inférieurement et pistillé supérieurement. Se dit des épis de certains Carex (voir page 700). Ex. : Carex exilis (figure 258, épi médian).

Gynostème (n.m.). Sorte de colonne de la fleur des orchidacées, formée par le style et les étamines soudés ensemble. Ex. : Habenaria obtusata (figure 313).

Flore laurentienne
Accueil ] Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Citation d'auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le lundi 2 juillet 2001
le vendredi 17 juillet 2009 - le mardi 5 juin 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-11-05

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)