Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Glossaire

Index ] A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I - J ] [ L ] M ] N ] O ] Paléa ] Périanthe ] Pollinisation ] R ] Sagitté ] Sillonné ] Stolon ] T ] U ] V ] X - Z ]

Art de vivre au Québec

Les légumes
au marché Jean-Talon

Papier peint

Regards des petites personnes

Les légumes

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Glossaire
par Marcelle GAUVREAU (1907-1968)

Sur cette page :
Labelle ] [ Labié ] [ Lacinié ] [ Lacune ] [ Lacuneux ] [ Lancéolé ] [ Latex ] [ Laticifère ] [ Laurentidien ] [ Laurentie ] [ Laurentien ] [ Laxiflore ] [ Légume ] [ Lemma ] [ Lenticelle ] [ Lenticulaire ] [ Liber ] [ Libéro-ligneux ] [ Ligule ] [ Limbe ] [ Linéaire ] [ Lobé ] [ Lobe ] [ Lobule ] [ Loculicide ] [ Loge ] [ Lunulé ] [ Lyré ]

Labelle (n.m.). Pétale médian des orchidacées, souvent très différent des autres. Ex. : le labelle en sac des Cypripedium (figure 312).

Labié, ée (adj.). Voir : bilabié.

Lacinié, ée (adj.). Découpé en lanières étroites et inégales. Ex. : le labelle de l'Habenaria lacera (figure 314).

Lacune (n.f.). Espace libre, ordinairement aérifère, situé dans l'épaisseur d'un tissu.

Lacuneux, euse (adj.). Contenant des lacunes.

Lancéolé, ée (adj.). En forme de lance : atténué aux deux bouts, plus longuement au sommet. Ex. : la feuille du Salix nigra (figure 31).

Latex (n.m.). Suc laiteux blanc ou diversement coloré renfermé dans les tissus de certaines plantes : Sanguinaria, Euphorbia, Asclepias, etc.

Laticifère (adj.). Qui contient un latex.

Laurentidien, enne (adj.). Qui se rapporte aux Laurentides.

Laurentie (n.f.). Mot créé récemment pour désigner le pays habité par les Canadiens français et dont le fleuve Saint-Laurent est la note géographique principale. Ne pas confondre avec Laurentia (terme géologique) et Laurentides (rebord plus élevé du Bouclier précambrien).


Quercus rubra Linné. 46° 21' 06.6" N - 072° 26' 18.6" O, Centre du Québec, MRC Bécancour, Bécancour (Ville), Parc de la rivière Bécancour, rive de la rivière, le lundi 20 juillet 2009, photo macro Quercus_rubra_001_800. (Lobé)

Laurentien, enne (adj.). Qui se rapporte à la Laurentie.

Laxiflore (adj.). A fleurs distancées sur l'axe. Ex. : l'épi du Polygonum virginianum (figure 39).

Légume (n.m.). Fruit des légumineuses. C'est un carpelle unique, libre, souvent polysperme, sec à la maturité, déhiscent par la suture ventrale et la nervure dorsale. Synonyme de gousse. Ex. : le fruit du Robinia pseudo-acacia (figure 105). Vulgairement ce terme est employé dans un sens très large et très vague pour désigner les produits végétaux employés comme aliments véritables. Les fruits sucrés sont généralement exclus de cette catégorie et sont désignés sous le nom de fruits tout court.

Lemma (n.m.). Glumelle inférieure de la fleur des graminées (figure 285).

Lenticelle (n.f.). Petit orifice aérifère de l'écorce des plantes ligneuses. Ex. : les reliefs horizontaux de l'écorce des Betula.
Lenticulaire (adj.). En forme de lentille biconvexe. Chez les Carex, s'emploie pour désigner les périgynes très aplatis.

Liber (n.m.). Tissu conducteur où circule la sève élaborée et qui, avec le bois, constitue le système vasculaire des plantes supérieures.

Libéro-ligneux, euse (adj.). Se dit d'un faisceau vasculaire qui contient à la fois du liber et du bois.

Ligule (n.f.). Petite membrane située au sommet de la gaine des graminées et de quelques autres plantes, et embrassant la tige (figure 284).

Limbe (n.m.). Partie élargie d'une feuille, d'un pétale ou d'un sépale.

Linéaire (adj.). Allongé, et uniformément étroit sur toute sa longueur. Ex. : les feuilles du Potamogeton pusillus (figure 230).

Lobé, ée (adj.). Divisé en lobes. Ex. : la feuille du Quercus rubra (figure 25).


Humulus lupulus Linné. 46° 30' 01.2" N - 072° 14' 47." O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan, près du quai, le samedi 12 septembre 2009, photo Humulus_lupulus_003_800. (Lobe)

Lobe (n.m.). Chacune des divisions d'un organe. En parlant des feuilles : divisions larges, séparées par des échancrures et n'allant pas jusqu'à la nervure médiane. Ex. : la feuille de l'Humulus lupulus (figure 34).

Lobule (n.m.). Petit lobe.

Loculicide (adj.). Mode de déhiscence par rupture longitudinale de la nervure dorsale de chaque carpelle.

Loge (n.f.). Cavité intérieure d'un ovaire ou d'une anthère. Ex. : les 5 loges de l'ovaire de l'Hypericum pyramidatum (figure 81, e).

Lunulé, ée (adj.). En forme de croissant de lune. Ex. : les segments de la fronde du Botrychium lunaria (figure 9).

Lyré, ée (adj.). Se dit d'une feuille pinnatifide ou pinnatiséquée, lorsqu'elle est terminée par un lobe arrondi beaucoup plus grand que les autres. Ex. : Barbarea vulgaris (figure 74).

Flore laurentienne
Accueil ] Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-07-16

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)