Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Glossaire

Index ] A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I - J ] L ] M ] N ] O ] [ Paléa ] Périanthe ] Pollinisation ] R ] Sagitté ] Sillonné ] Stolon ] T ] U ] V ] X - Z ]

Regards des petites personnes

Marie-Victorin
et l'érythrone

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Glossaire
par Marcelle GAUVREAU (1907-1968)

Sur cette page :
Paléa ] [ Palissadique ] [ Palmatifide ] [ Palmatilobé ] [ Palmatipartit ] [ Palmatiséqué ] [ Palmé ] [ Palminerve ] [ Panaché ] [ Panicule ] [ Papilionacé ] [ Papilleux ] [ Parasite ] [ Parenchyme ] [ Parfait ] [ Pariétal ] [ Partit ] [ Paucidenté ] [ Pauciflore ] [ Paucinervé ] [ Pectiné ] [ Pédatifide ] [ Pédicelle ] [ Pédoncule ] [ Pellucide ] [ Pelté ] [ Penné ] [ Penninerve ] [ Pentamère ] [ Pérennant ]

Paléa (n.m.). Glumelle supérieure de la fleur des graminées (figure 285).

Palissadique (adj.). Se dit du tissu cellulaire des feuilles lorsqu'il est formé de cellules allongées perpendiculairement à la surface de la feuille.

Palmatifide (adj.). Se dit d'une feuille palmée, dont les divisions atteignent environ le milieu du limbe. Ex. : Podophyllum peltatum (figure 60).

Palmatilobé, ée (adj.). Se dit d'une feuille palmée, à divisions assez profondes, mais n'atteignant pas le milieu du limbe. Ex. : Acer nigrum (figure 127).


Ranunculus acris Linné (feuilles). 46° 35' 43.1" N - 072° 15' 53.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, terre de Pierre Lafontaine (Ti-Wiss), le mercredi 10 juin 2009. (Palmatipartit)

Palmatipartit ite (adj.). Se dit d'une feuille palmée découpée en lobes jusque près de la base. Ex. : Ranunculus acris (figure 56, o).

Palmatiséqué, ée (adj.). Se dit d'une feuille palmée, profondément découpée en segments complètement distincts. Ex. : Cannabis sativa (figure 34).

Palmé, ée (adj.). Se dit d'une feuille à lobes divergents, rappelant une main ouverte. Ex. : Rubus chamaemorus (figure 96).

Nymphaea tuberosaPaine. 46° 16' 57" N - 72° 39' 05" O, Mauricie, Trois-Rivières, île Saint-Eugène (cap), le vendredi 6 août 1993. Photo Nymphaea_tuberosa_930806_01. (Palminerve)

Palminerve (adj.). Se dit d'une feuille dont les nervures principales rayonnent à partir du sommet du pétiole. Ex. : Nymphaea tuberosa (figure 61).

Panaché, ée (adj.). Se dit d'une feuille marquée de taches ou de lignes blanches. Ex. : Goodyera pubescens (figure 317).

Panicule (n.f.). Type d'inflorescence dans lequel les axes secondaires, plus ou moins ramifiés, décroissent en longueur de la base au sommet (figure 284).

Papilionacé, ée (adj.). Type floral (surtout des légumineuses) où la corolle (en forme de papillon) est irrégulière et composée de 5 pétales inégaux. Ex. : Apios americana (figure 109).

Papilleux, euse (adj.). Couvert de papilles, c'est-à-dire de petites rugosités rapprochées, coniques et granuleuses. Ex. : la graine du Lithospermum arvense (figure 157).


Cuscuta gronovii Willdenow. 46° 03' 31.9" N - 073° 04' 04.4" O, Montérégie, MRC Pierre-De Saurel, Sainte-Anne-de-Sorel (Municipalité), quai de tourisme, port pour petits bateaux, le mardi 14 juillet 2009, photo Cuscuta_gronovii_024_800. (Parasite)

Parasite (n.m.). Organisme qui vit entièrement aux dépens d'un autre organisme vivant. Ex. : Cuscuta gronovii (figure 153). S'emploie aussi adjectivement.

Parenchyme (n.m.). Tissu cellulaire vivant remplissant tout l'espace laissé par les tissus spécialisés : épiderme, tissu vasculaire, tissus mécaniques, etc.

Parfait, aite (adj.). Se dit, dans un sens particulier, d'une fleur qui renferme étamines et pistil. On dit aussi : hermaphrodite. Ex. : Datura stramonium (figure 158).

Pariétal, ale (adj.). Qui se rapporte à la paroi. Dans un sens particulier : mode de placentation où les ovules sont attachés aux parois de l'ovaire. Ex. : Viola (figure 76, a, g).

Partit, ite (adj.). Se dit d'une feuille profondément divisée, mais dont les divisions n'atteignent pas la nervure médiane (feuilles penninerves) ou la base de la feuille (feuilles palminerves).

Paucidenté, ée (adj.). Muni d'un petit nombre de dents.

Pauciflore (adj.). Ne portant qu'un petit nombre de fleurs.

Paucinervé, ée (adj.). Ne possédant que peu de nervures.

Pectiné, ée (adj.). A divisions étroites et disposées comme les dents d'un peigne. Ex. : les feuilles du Myriophyllum exalbescens (figure 119).

Pédatifide (adj.). Se dit d'une feuille ou foliole plus ou moins profondément découpée en deux lobes ou segments suivant la direction de deux nervures issues du sommet du pétiole. Ex. : paire inférieure de folioles de la feuille du Rubus occidentalis (figure 97).


Myosotis laxa Lehmann. 46° 03' 31.9" N - 073° 04' 04.4" O, Montérégie, La Vallée-du-Richelieu, Otterburn Park (Ville), halte routière, 07:47, le samedi 11 juillet 2009, photo macro Myosotis_laxa_003_800 (Pédicelle)

Pédicelle (n.m.). Support de chaque fleur quand le pédoncule est ramifié. Ex. : Myosotis laxa (figure 156).

Pédoncule (n.m.). Support d'une ou de plusieurs fleurs. Ex. : Knautia arvensis (figure 190).

Pellucide (adj.). Membraneux et transparent.

/tr>
Brasenia schreberi J. F. Gmelin. 46º 37' 50" N - 072º 34' 30" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Narcisse, rang de la Grande-Ligne-Nord, petit lac baptisé Aux-Mains-Sales, herborisation en canot, le jeudi 2 septembre 1993. Photo Brasenia_schreberi_930901_09a_10. (Pelté)

Pelté , ée (adj.). Orbiculaire et fixé par le centre. Ex. : la feuille du Brasenia schreberi (figure 61).

Penné, ée (adj.). Se dit d'une feuille composée dont les folioles sont disposées de chaque côté du pétiole commun comme les barbes d'une plume. Ex. : la fronde du Dryopteris phegopteris (figure 13, a).

Penninerve (adj.). A nervures disposées comme les barbes d'une plume. Ex. : Polystichum acrostichoides (figure 12, h).

Pentamère (5-mère) (adj.). Se dit d'un organe ou d'un groupe d'organes formé de cinq pièces seulement, en particulier d'une fleur dont tous les verticilles sont formés de cinq (ou d'un multiple de cinq) pièces. Ex. : la fleur du Cratægus submollis (figure 87).

Pérennant, ante (adj.). Qui peut vivre plusieurs années, mais n'est pas absolument vivace.

Flore laurentienne
Accueil ] Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le vendredi 6 juillet 2001 - le jeudi 25 juin 2009 - le mardi 19 juin 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-07-16

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)