Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Glossaire

Index ] A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I - J ] L ] M ] N ] O ] Paléa ] Périanthe ] Pollinisation ] R ] Sagitté ] Sillonné ] Stolon ] [ T ] U ] V ] X - Z ]

Regards des petites personnes

Marie-Victorin
et l'érythrone

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Glossaire
par Marcelle GAUVREAU (1907-1968)

Sur cette page :
Tannifère ] [ Taxinomie ] [ Taxonomie ] [ Tégument ] [ Télescopé ] [ Ternaire ] [ Ternatiséqué ] [ Terné ] [ Terres noires ] [ Tétrachaine ] [ Tétrade ] [ Tétradyname ] [ Tétragone ] [ Tétramère ] [ Thalle ] [ Thalloïde ] [ Thyrse ] [ Thyrsoïde ] [ Tomenteux ] [ Toruleux ]

Toundra  ] [ Tourbière ] [ Traçant ] [ Triacutangle ] [ Trichome ] [ Trifide ] [ Trifurqué ] [ Trigone ] [ Triloculaire ] [ Trimère ] [ Triobtusangle ] [  Tripartit  ] [ Tripinnatiséqué ] [ Triséqué ] [ Triternatiséqué ] [ Tronqué ] [ Tubercule ] [ Tubéreux  ] [ Tubérifère  ] [ Tubérisé ] [ Tuniqué ] [ Turbiné ] [ Turgescent  ] [ Turion ]

Tannifère (adj.). Renfermant du tannin.

Taxinomie (n.f.). Voir : taxonomie.

Taxonomie (n.f.). Partie de la botanique qui étudie la classification des plantes. On dit aussi : taxinomie et systématique.

Tégument (n.m.). Enveloppe d'un organe. Se dit surtout des enveloppes de la graine.

Télescopé, ée (adj.). Se dit des organes emboîtés les uns dans les autres, comme les sections d'une lunette astronomique.

Ternaire (adj.). Qui est formé de trois parties.

Ternatiséqué, ée (adj.). Voir : triséqué.

Terné, ée (adj.). Disposé par trois. Dans un sens particulier : se dit d'une feuille ou fronde composée de trois segments principaux. Ex. : la fronde du Dryopteris disjuncta (figure. 13, b).

Terres noires (n.f.). Voir : tourbière.

Tétrachaine (n.m.). Groupe de quatre achaines. Ex. : le fruit du Cynoglossum officinale (figure. 155).

Tétrade (n.f.). Groupe de quatre. S'emploie surtout en partant des grains de pollen et des spores.

Tétradyname (adj.). Se dit d'un groupe de six étamines, dont quatre sont longues et deux courtes, comme chez les crucifères.

Tétragone (adj.). À quatre angles, et à faces planes.


Maianthemum canadense Desf. 46° 35' 48.4" N - 072° 36' 08.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Narcisse (Municipalité de paroisse), tourbière du Lac-à-la-Tortue, Parc Cœur Nature, le dimanche 23 mai 2010, photo macro Maianthemum_canadense_006_800. (Tétramère)

Tétramère (4-mère) (adj.). Se dit d'un organe ou d'un groupe d'organes formé de quatre pièces seulement, en particulier d'une fleur dont tous les verticilles sont formés de quatre pièces. Ex. : la fleur du Maianthemum canadense (figure. 233).

Thalle (n.m.). Corps végétal sans différenciation de racines, de tige et de feuilles. Ex. : lemnacées (figure. 322).

Thalloïde (adj.). Qui ressemble à un thalle.

Thyrse (n.m.). Panicule ovoïde dont les pédicelles du milieu sont plus longs que ceux des extrémités. Ex. : Solidago randii (figure. 213).

Thyrsoïde (adj.). Qui ressemble à un thyrse.

Tomenteux, euse (adj.). Couvert d'une pubescence cotonneuse, entremêlée, feutrée.

Toruleux, euse (adj.). Cylindrique, et portant une série successive de renflements et d'étranglements. Ex. : Raphanus raphanistrum (figure, 68).

Toundra (n.f.). Prairie arctique de basse altitude, et dépourvue de végétation arborescente.

Tourbière (n.f.). Habitat plus ou moins humide, caractérisé par un sol acide, entièrement formé par la décomposition de végétaux (sphaignes, polytrics, cypéracées, etc.) et supportant une végétation spéciale dite « de tourbière ». Dans le Québec, on désigne les tourbières sous le nom de «  terres noires  ».

Traçant, ante (adj.). Longuement rampant. Se dit d'une racine ou d'un rhizome. Ex. : le rhizome du Cirsium arvense (figure. 206).

Triacutangle (adj.). À trois angles aigus.

Trichome (n.m.). Production épidermique fine pomme un cheveu. À peu près synonyme de poil.

Trifide (adj.). Fendu en trois parties jusque vers le milieu.

Trifurqué, ée (adj.). Divisé en trois branches.

Trigone (adj.). À trois angles, et à faces planes.

Triloculaire (adj.). À trois loges.

Trimère (adj.). Se dit d'un organe ou d'un groupe d'organes formé de trois pièces seulement, en particulier d'une fleur dont tous les verticilles sont formés de trois pièces. Ex. : la fleur du Butomus umbellatus (figure. 221, b).

Triobtusangle (adj.). À trois angles obtus.

Tripartit, ite (adj.). Divisé en trois partitions, presque jusqu'à la base. Ex. : la feuille du Ranunculus recurvatus (figure. 56, f).

Tripinnatiséqué, ée (adj.). Trois fois pinnatiséqué.

Triséqué, ée (adj.). Divisé en trois segments. On dit aussi : ternatiséqué.

Triternatiséqué, ée (adj.). Trois fois divisé en trois segments.

Tronqué, ée (adj.). Dont le sommet semble retranché par un plan sécant. Ex. : l'écaille du Carex albursina (figure. 269).

Tubercule (n.m.). Renflement souterrain de la tige ou de la racine. Ex. : Apios americana (figure. 109). Dans un sens plus général : granule ou excroissance porté par divers organes. Ex. : la partie supérieure des fruits des Eleocharis (figure. 246).

Tubéreux, euse (adj.). En forme de tubercule.

Tubérifère (adj.). Qui porte des tubercules.

Tubérisé, ée (adj.). Transformé en tubercule.

Tuniqué, ée (adj.). Se dit des bulbes constitués par des enveloppes concentriques (tuniques), comme dans l'oignon.

Turbiné, ée (adj.). En forme de toupie, ou de cône renversé.

Turgescent, ente (adj.). Gonflé par la pression interne des liquides.

Turion (n.m.). Jeune pousse naissant annuellement de la souche d'une plante vivace (voir page 327).

Flore laurentienne
Accueil ] Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le mardi 10 juillet 2001
le dimanche 23 mai 2010 - le jeudi 21 juin 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)