Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Equisetum arvense Linné. 46° 35' 57.2 N - 072° 16' 09.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, route des 1er et 2ième rang Saint-Édouard, bordure du ruisseau Édouard, le samedi 24 avril 2010, Equisetum_arvense_002_950.

Nichole Ouellette

présente

Ptéridophytes

Classe I
Clef des genres
001 Lycopodiaceae
002 Selaginellaceae
003 Equisetaceae
004 Isoetaceae
005 Ophioglossaceae
006 Osmundaceae
007 Polypodiaceae

Art de vivre au Québec

Ruisseau Gendron

Flore laurentienne

Plantes médicinales

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 3. ÉQUISÉTACÉES

3. equisetum Linné prêle.

4. Equisetum arvense Linné. —Prêle des champs. —Queue de renard. — (Field horsetail).

— Rhizome creux ; tiges fructifères très printanières, blanches, paraissant avant les stériles, sans ramifications, disparaissant après la fructification ; tiges stériles vertes et plus ou moins ramifiées ; gaines des rameaux typiquement 3-4-dentées, à dents longuement aiguës. Fructification très printanière. Habitats divers. Général et commun partout.

Equisetum arvense, gaine raméale.

Flore laurentienne, figure 4, dessin frère Alexandre Blouin.

— Espèce remarquable par la différenciation morphologique et physiologique des tiges fertiles (sans chlorophylle) et stériles (chlorophylliennes). On lui a autrefois attribué de multiples propriétés médicinales, mais son usage est à peu près abandonné sauf dans la médecine populaire.

— L'ingestion de la prèle des champs, séchée dans le foin, cause aux chevaux une maladie particulière, l'équisétosis, manifestée par des symptômes analogues à ceux de la méningite cérébro-spinale. Les riverains du Saint-Laurent désignent cette affection sous le nom de « chambranle ».

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p.114.

Equisetum arvense, (a) tige stérile verte, (b) tiges fertiles blanches.

Flore laurentienne, figure 5, dessin frère Alexandre Blouin.


Equisetum arvense Linné. 46° 35' 57.2 N - 072° 16' 09.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, route des 1er et 2ième rang Saint-Édouard, bordure du ruisseau Édouard, le samedi 24 avril, le mercredi 26 mai 2010, Equisetum_arvense_005_800 - 009_800.

Equisetum :
Famille ] Genre ] Clef des espèces ] hyemale ] variegatum ] scirpoides ] [ arvense ] pratense ] sylvaticum ] palustre ] litorale ] fluviatile ]


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-11-05

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)