Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Berbéridacées

Famille
Clef des genres
01 Berberis
02 Podophyllum
03 Caulophyllum

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 34. ― BERBERIDACEAEBERBÉRIDACÉES ].

1. BERBERIS Linné. — BERBÉRIS.

1. Berberis vulgaris Linné. — Berbéris vulgaire. — Épine-vinette. — (European barberry).

— Arbuste (longueur 2-3 m.) à branches arquées ; feuilles obovées ou spatulées (longueur 2-5 cm), à dents épineuses ; fleurs (diamètre 6-8 mm) fétides ; baies oblongues ou ellipsoïdes, écarlates. Floraison printanière. S'échappant parfois des jardins dans le Québec.

Berberis vulgaris, rameau florifère et grappe de fruits.
Flore laurentienne, figure 60, dessin frère Alexandre Blouin.

L'épine-vinette, qui embellit nos parterres, est cependant un ennemi de nos champs de céréales, en ce sens que la rouille du blé (Puccinia graminis) fait un stage sur ses feuilles. Cependant, dans le Québec, probablement en raison de la rareté des formations calcaires, l'épine-vinette n'a que peu de tendance à se naturaliser, et ne constitue pas un danger sérieux. Aux États-Unis, des lois spéciales prescrivent l'éradication des arbustes dans les régions cultivées.

— En Europe, les baies acidulées servent à faire des boissons rafraîchissantes. L'écorce est tinctoriale ; elle est tonique et fébrifuge, grâce aux deux alcaloïdes qu'elle contient : la berbérine et l'oxyacanthine.

— La fleur est connue pour les phénomènes de mouvement que présentent ses étamines lorsqu'on les pique légèrement à l'intérieur, près de la base.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 236.

Berberis :


le mercredi 1er décembre 2004 - le mardi 31 janvier 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)