Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Armoracia lapathifolia Usteri. 48° 28' 36.84" N- 64° 17' 7.80" O, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Le Rocher-Percé, Percé (ville), L'Anse-à-Beaufils (hameau), en bordure de la plage, le lundi 3 juillet 1995, Armoracia_lapathifolia_950703_01_950.

Nichole Ouellette

présente

Crucifères

Famille
Clef des genres
Figures 66 - 67 - 68
Figures 69 - 70 - 71
Figures 72 - 73 - 74
01 Cakile
02 Capsella
03 Thlaspi
04 Lipidium
05 Armoracia
06 Subularia
07 Draba
08 Hesperis
09 Nasturtium
10 Dentaria
11 Raphanus
12 Arabis
13 Cardamine
14 Neslia
15 Camelina
16 Rorippa
17 Conringia
18 Brassica
19 Sisymbrium
20 Barbarea
21 Erysimum

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 41. ― CRUCIFEREAE CRUCIFÈRES ].

5. ARMORACIA Gaertner, Meyer C. A. & Scherbius. — ARMORACIA.

1. Armoracia lapathifolia Usteri. — Armoracia à feuilles de patience. — Raifort. — (Horse radish).

— Grande plante (longueur 60-100 cm) à parties souterraines très développées, stolonifère ; feuilles basilaires très grandes (longueur 15-30 cm) ; fleurs (diamètre 4-8 mm) ; silicules globuleuses, finement réticulées, biloculaires. Floraison printanière. Cultivé dans les potagers et naturalisé dans les fossés, au bord des chemins, dans l'ouest du Québec. [ Synonyme : A. rusticana (Lambert) Gaertner, Meyer C. A. & Scherbius. ].

Armoracia lapathifolia, sommité florifère et fructifère.
Flore laurentienne, figure 66, dessin frère Alexandre Blouin.

Plante biologiquement remarquable, parce qu'elle mûrit très rarement ses fruits et se propage végétativement par ses racines qui fonctionnent comme un rhizome, émettant des pousses aux points en contact avec l'air. Elle produit successivement plusieurs sortes de feuilles : au printemps, des feuilles pinnatifides, à l'été, de grandes feuilles non divisées, à l'automne, d'autres feuilles pinnatifides. Par ces particularités, elle s'apparente à l'A. aquatica, et leur réunion dans le même genre est justifiée.

— La racine renferme une forte quantité d'essence de moutarde ; c'est un rubéfiant énergique au même titre que la moutarde elle-même. On sait que la racine râpée est un condiment très employé.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 253.


Armoracia lapathifolia Usteri. 48° 28' 36.84" N- 64° 17' 7.80" O, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Le Rocher-Percé, Percé (ville), L'Anse-à-Beaufils (hameau), en bordure de la plage, le lundi 3 juillet 1995, Armoracia_lapathifolia_950703_15_800.

Armoracia :
Clef des espèces ] [ lapathifolia ] aquatica ]


le vendredi 11 février 2005 - le vendredi 3 mars 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-07-16

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)