Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Onagracées

Famille
Clef des genres
Figures 115, 116
Figures 117, 118
01 Circaea
02 Ludwigia
03 Epilobium
04 Oenothera

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Oenothera :
Index ] [ Clef des espèces ] perennis ] victorinii ] parviflora ] grandiflora ] angustissima ] ammophiloides ] muricata ]

Famille 55― ONAGRACEAE [ ONAGRACÉES].

4. OENOTHERA Linné. — ONAGRE.

CLEF DES ESPÈCES

Petite plante (longueur 10-50 cm) ; étamines inégales ; capsule .ailée ; fleurs s'ouvrant au soleil. (Sous-genre Kneiffia). (Figure 117). l. Oe. perennis
Grandes plantes (longueur 70-200 cm) ; étamines égales ; capsules dépourvues d'ailes ; fleurs s'ouvrant vers le soir. (Sous-genre Oenothera).
Tiges et capsules à peu près dépourvues de papilles rouges.
Pétales (longueur env. 26 mm) ; capsules (longueur jusqu'à 45 mm) et tige presque glabre ; partout dans l'ouest et le centre du Québec. (Figure 117). 2. Oe. victorinii
Pétales (longueur 5-8 mm) ; capsules et tige pubescentes ; rare. (Figure 117). 3. Oe. parviflora
Tiges ou capsules munies de papilles rouges.
Pétales (longueur 30-40 mm). (Figure 118). 4. Oe. grandiflora
Pétales (longueur 18-20 mm).
Feuilles longues et très étroites ; tige dressée à branches latérales très grêles ; capsules atteignant 35 mm de longueur, grêles, presque glabre. (Figure 118). 5. Oe. angustissima
Feuilles de la rosette spatulées ; feuilles caulinaires linéaires-elliptiques ; tige s'élevant obliquement du sol, fortement recourbée au sommet ; capsules très longues, atteignant 60 mm de longueur, portant des papilles rouges et de longs poils. (Figure 118). 6. Oe. ammophiloides
Pétales (longueur 10-13 mm) ; capsules Gong. 25-30 mm) munies de papilles rouges. 7. Oe. muricata

Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 374.


le lundi 26 janvier 2009
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-03-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)