Nichole Ouellette
présente

Ophioglossacées

Famille
Ophioglossum
Botrychium

Navigation

Accueil
Par Marie-Victorin
Édition numérique
Divisions de l'ouvrage
DICOTYLES
MONOCOTYLES
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 5.  ―  ophioglossacées ophioglossaceae ]

2. BOTRYCHIUM Swartz. — BOTRYCHE.

1. Botrychium virginianum (Linné) Swartz. — Botryche de Virginie. — (Virginia grape-fern).

― Plante de forte taille (long. 30-80 cm) ; limbe mince et membraneux à l'état sec, largement deltoïde (largeur 20-40 cm), très divisé ; partie fructifère longuement pédonculée, formant une panicule peu compacte. Fructification printanière. Bois. Général et assez commun.

B. virginianum, (c) plante entière, (d) sporanges.

Flore laurentienne, figure 8, dessin frère Alexandre Blouin.

La plus belle des espèces américaines du genre. Bien que suffisamment répandue dans presque tous les bois riches, elle est bien peu abondante si l'on songe qu'un seul individu répand de un à six millions de spores en une seule saison. C'est l'une des nombreuses plantes réputées comme antidote du venin des serpents. Elle peut vivre très longtemps, au moins 140 ans.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 119.

Botrychium :
Clef des espèces ] [ virginianum ] obliquum ] dissectum ] multifidum ] silaifolium ] angustisegmentum ] matricariifolium ] lunaria ] minganense ] simplex ]


le samedi 14 juin 2003 - le mardi 6 décembre 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
achat en ligne

Version numérique : photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2023
Dernière mise à jour 2024-02-03

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)

mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe