Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Ptéridophytes

Classe I
Clef des genres
001 Lycopodiaceae
002 Selaginellaceae
003 Equisetaceae
004 Isoetaceae
005 Ophioglossaceae
006 Osmundaceae
007 Polypodiaceae

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 1.  ― lycopodiacées Lycopodiaceae ]

1. LYCOPODIUM Linné  LYCOPODE.

Tige grêle, couverte de petites feuilles uninerves disposées sur 4-16 rangs, imbriquées ou rapprochées. Spores généralement à maturité durant l'été.

Genre largement répandu dans les deux hémisphères et comptant environ 125 espèces.

— La province de Québec est un lieu d'élection pour les lycopodes. Dans les Laurentides en particulier, ils sont remarquablement nombreux, vigoureux et variés. Ils contribuent largement à la beauté de la forêt canadienne.

— Outre les espèces décrites ci-dessous, on pourra encore rencontrer sur la limite nord-est du territoire le L. selago Linné, qui se distingue du L. lucidulum par ses tiges jaunâtres et rigides formant des touffes compactes. Dans les Chic-Chocs (Shikshoks dans le texte) se rencontre le L. alpinum Linné (feuilles du rang inférieur en cuiller).

— Le nom générique signifie : pied de loup ; allusion aux rameaux courts, bifurques ou trifurqués en forme de digitations, que l'on trouve chez le L. clavatum, l'espèce la plus commune.

Lycopodiacées lycopodium ]

Figure 2

Lycopodium : (a) L. flabelliforme, branche latérale dépourvue d'innovations annuelles, (en bas, au centre) portion de rameau montrant la réduction de la feuille ventrale ; (b) L. complanatum, branche latérale montrant les innovations annuelles, (en bas, au centre) portion de rameau montrant la réduction de la feuille ventrale ; (c) L. tristachyum, branche latérale montrant les innovations annuelles, (en bas, à droite ) portion de rameau montrant la feuille ventrale non réduite ; (d) L. sabinifolium, portion de rameau montrant la divergence des feuilles latérales. Dessins du frère Alexandre Blouin.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 107.

Lycopodium :
Famille ] [ Genre ] Clef des espèces ] lucidulum ] clavatum ] inundatum ] obscurum ] annotinum ] complanatum ] flabelliforme ] tristachyum ] sabinifolium ]


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-11-05

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)