Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Epilobium angustifolium Linné. 46° 35' 43.1" N - 072° 15' 53.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, terre de Pierre Lafontaine (Ti-Wiss), 06:41, le jeudi 29 juillet 2009, Epilobium_angustifolium_002_950.

Nichole Ouellette

présente

Onagracées

Famille
Clef des genres
Figures 115, 116
Figures 117, 118
01 Circaea
02 Ludwigia
03 Epilobium
04 Oenothera

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 55― ONAGRACEAE [ ONAGRACÉES].

3. EPILOBIUM Linné. — ÉPILOBE.

1. Epilobium angustifolium Linné. — Épilobe à feuilles étroites. — Bouquets rouges. — (Fireweed).

— Tiges (longueur 50-200 cm) solitaires ou peu nombreuses ; feuilles alternes, lancéolées, longuement atténuées au sommet, pâles inférieurement ; inflorescence en grappe très allongée ; fleurs grandes, pourpres ou magenta ; pétales (longueur 8-12 mm) ; capsule (longueur 5-7 cm) ; graines (longueur 1 mm) à soies longues et blanchâtres. Floraison estivale. Clairières et bois brûlés, lieux incultes, dans la partie tempérée de l'Amérique du Nord.

E. angustifolium, sommité florifère et fructifère, coupe longitudinale de la fleur, capsule au moment de la déhiscence
Flore laurentienne, figure 116, dessin frère Alexandre Blouin.

Les paysages laurentiens, —qui malheureusement sont si souvent modelés par les feux de forêts,— n'ont rien de plus caractéristique que le grand développement de l'épilobe à feuilles étroites. En plein été, toutes les étendues découvertes et incultes sont animées par la riche couleur magenta des innombrables inflorescences, qu'accompagné en cette saison la blancheur également ubiquiste des anaphales. Cet épilobe circumboréal couvre de même la Sibérie et la Russie, et il a été proposé comme fleur nationale russe.

— La grappe fleurit de bas en haut, et l'axe s'allonge au fur et à mesure de l'anthèse qui dure souvent de juin à septembre. La vie de la fleur individuelle dure environ 48 heures. Le premier jour, pendant que le style, recourbé en arrière, n'est pas encore réceptif, les anthères s'ouvrent et le pollen est porté par les insectes sur d'autres fleurs. Le second jour, le style s'est allongé et redressé, et il reçoit le pollen de fleurs plus jeunes. On voit que la fleur est protérandre à un degré qui interdit l'autofécondation. Les principaux visiteurs sont les Bourdons, qui dorment souvent sur les fleurs durant la nuit. L'espèce est très prolifique : un fort épi peut porter plus de cent capsules dont chacune contient en moyenne 450 graines. Mais, à rencontre de ce qui se passe chez les autres Onagracées, le tégument interne de la graine ne disparaît pas durant le développement, et cela explique sans doute que l'on n'arrive pas à faire germer ces graines par les méthodes ordinaires. La rapidité avec laquelle la plante envahit les terrains récemment brûlés, est peut-être en rapport avec son héliophilie absolue, ou quelque association symbiotique.

— Les Indiens se servent de la plante pour composer une « tisane de racine d'écrouelles ». La racine pilée est aussi employée en emplâtre contre les furoncles.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 370.


Epilobium angustifolium Linné. 46° 35' 43.1" N - 072° 15' 53.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, terre de Pierre Lafontaine (Ti-Wiss), 06:40, le jeudi 29 juillet 2009, macro Epilobium_angustifolium_001_800.


Epilobium angustifolium Linné. 49º 54' 36.8" N - 074º 17' 46.4" O, Nord du Québec, Baie-James, Chibougamau, chemin Campbell, après le feu de forêt du vendredi 3 juin 2005, 08:57 le mardi 19 juillet 2005, Chibougamau_001a_800.

Épilobium :
Clef des espèces ] [ angustifolium ] strictum ] palustre ] leptophyllum ] coloratum ] glandulosum ] ecomosum ]


le dimanche 11 janvier 2009
le jeudi 30 juillet 2009 - le jeudi 25 mai 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-10-07

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)