Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Vaccinium myrtilloides Michaux. 46° 35' 51.0" N - 072° 16' 01.9" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, terre à bois de Roger Leduc, route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, 06:05 le dimanche 16 mai 2010, Vaccinium_myrtilloides_002_950.

Nichole Ouellette

présente

Dicotyles

Dicotyles
011 Betulaceae
012 Fagaceae
013 Myricaceae
014 Juglandaceae
015 Salicaceae
016 Ulmaceae
017 Urticaceae
018 Saururaceae
019 Santalaceae
020 Loranthaceae
021 Polygonaceae
022 Chenopodiaceae
023 Amaranthaceae
024 Phytolaccaceae
025 Aizoaceae
026 Portulacaceae
027 Caryophyllaceae
028 Euphorbiaceae
029 Callitrichaceae
030 Hamamelidaceae
031 Aristolochiaceae
032 Menispermaceae
033 Ranunculaceae
034 Berberidaceae
035 Nymphaeaceae
036 Ceratophyllaceae
037 Sarraceniaceae
038 Fumariaceae
039 Papaveraceae
040 Capparaceae
041 Crucifereae
042 Cistaceae
043 Elatinaceae
044 Droseraceae
045 Violaceae
046 Hypericaceae
047 Crassulaceae
048 Podostemaceae
049 Saxifragaceae
050 Rosaceae
051 Leguminosae
052 Thymelaeaceae
053 Eleagnaceae
054 Lythraceae
055 Onagraceae
056  Haloragaceae
057 Malvaceae
058 Tiliaceae
059 Linaceae
060 Oxalidaceae
061 Geranicaceae
062 Polygalaceae
063 Rutaceae
064  Anacardiaceae
065 Aceraceae
066 Balsaminaceae
077 Ericaceae
103 Compositae

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 77. — ERICACEAE ÉRICACÉES ].

Plantes très généralement ligneuses, à feuilles généralement alternes, simples et sans stipules, souvent persistantes. Fleurs généralement régulières, hermaphrodites, 4-5-mères. Calice à sépales libres ou concrescents, quelquefois nuls. Corolle à pétales ordinairement concrescents sur une longueur plus ou moins grande. Étamines ordinairement 10, en deux verticilles. Ovaire pluriloculaire ; style unique. Fruit : une capsule, une baie ou un drupe.

Telle qu'entendue ici, dans un sens très large, cette famille contient plus de 90 genres et près de 1500 espèces. On la subdivise souvent en Éricacées vraies, Pyrolacées, Vacciniacées, Monotropacées et Cléthracées. Les Pyrolacées ne diffèrent des Éricacées que quantitativement par l'ovaire, qui est complètement 5—loculaire dans les Éricacées, et incomplètement dans les Pyrolacées. Les Monotropacées semblent n'être que des Éricacées sans chlorophylle.

— Les Éricacées habitent les climats tempérés et chauds. La plupart sont riches en tannins ; un certain nombre donnent des fruits comestibles ; d'autres sont cultivées pour la beauté de leurs fleurs. La plupart sont des oxylophytes bien caractérisées, vivant en symbiose avec des mycorhizes.

Quoique notre flore (et la flore américaine en général) manque complètement de Bruyères (Erica), les Éricacées y sont nombreuses en espèces et innombrables en individus, formant la masse de la végétation de nos tourbières et de nos toundras.

— Outre les plantes décrites ci-dessous, on trouvera encore dans les Shikshoks ou l'Ungava un certain nombre d'Éricacées arctiques-alpines : Phyllodoce caerulea (Linné) Babington (feuilles d’If ; pédicelles dressés) ; Cassiope hypnoides (Linné) D. Don (plante ressemblant à une mousse ; fleurs campanulées, sur des pédicelles grêles et dressés); Cassiope tetragona Linné) D. Don (cespiteux ; pédoncules latéraux ; corolle 5-lobée) ; Loiseleuria procumbens (Linné) Desvaux [ couché ; corolle gamopétale; 5 étamines ; feuilles (longueur 4-8 mm)]. De plus, on trouvera dans le Québec une Ericacée introduite, le Calluna vulgaris (Linné) Hull.

— Le Diapensia lapponica Linné (cespiteux, à 5 étamines insérées dans les sinus de la corolle), qui appartient à la famille voisine des DIAPENSIACEES, se rencontre dans l'Ungava et autour du golfe Saint-Laurent.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 432.


Cassandra calyculata (Linné) D. Don. 46° 35' 52.8" N - 072° 36' 06.0 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Narcisse (Municipalité de paroisse), tourbière du Lac-à-la-Tortue, Parc Cœur Nature, sentier d'interprétation, 11:40 le lundi 7 mai 2012, Cassandra_calyculata_007_800.


Kalmia angustifolia Linné. 46° 35' 57.2 N - 072° 16' 09.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rang Saint-Édouard, levée de fossé, 15:56 le samedi 12 juin 2010, Kalmia_angustifolia_010_800.

Éricacées
[ Famille ] Clef des genres ] Figures 146 - 147 - 148 ] Figures 149 - 150 - 151 ] 01 Pterospora ] 02 Monotropa ] 03 Chimaphila ] 04 Moneses ] 05 Pyrola ] 06 Ledum ] 07 Gaylussacia ] 08 Chiogenes ] 09 Vaccinium ] 10 Rhododendron ] 11 Epigaea ] 12 Gaultheria ] 13 Arctostaphylos ] 14 Kalmia ] 15 Cassandra ] 16 Andromeda ]


le samedi 30 septembre 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Rhododendron canadense (Linné) Torrey. 46° 34' 45.1" N - 072° 15' 57.3" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, route des 1er et 2e rang Saint-Édouard, levée de fossé, 16:10 le vendredi 19 mai 2006, Rhododendro_canadense_009_950.


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)