Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Thuja occidentalis Linné. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, 07:54 le samedi 30 juillet 2011, Thuja_occidentalis_011_950.

Nichole Ouellette
présente

Cupressacées

Famille
Juniperus
Thuja

Québec en photos

Région de Montréal

Rivière Noire

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 9.  ― CUPRESSACÉESCUPRESSACEAE ].

2. THUJA Linné. — THUYA, THUÏA, THUIER.

1. Thuja occidentalis Linné. — Thuya occidental. — Cèdre, Balai. — (White cedar).

— Arbre de 15-20 m ; feuilles (longueur 3 mm) imbriquées sur 4 rangs ; cônes (longueur 5-7 mm) libérant leurs graines de bonne heure à l'automne. Régions calcaires, surtout dans les lieux humides. Général dans son habitat. (Figures illustration de la clef, g; limites approximatives au nord).

Thuja occidentalis, rameau fructifère. 

Flore laurentienne, figure 18, dessin frère Alexandre Blouin.

Bon indicateur de la nature du sol. Dans la région de Montréal la présence de bosquets de thuya indique le plus souvent un sous-sol constitué par des calcaires ordoviciens. Dans les Laurentides, où les roches sont acides, le thuya se tient au bord des lacs ; il semble que l'eau, en lavant continuellement les racines, entraîne les produits acides, et maintienne le pH au niveau voulu.

Silhouette du Thuja occidentalis,

Flore laurentienne, figure silhouettes, dessin frère Alexandre Blouin.

— Le bois est odorant et léger, facilement fendable et réfractaire à la pourriture ; d'où son emploi pour la construction des quais, les pièces de fondation, les poutres, les clôtures, les poteaux télégraphiques, le bardeau. Dans nos campagnes c'est le bois de four par excellence, et avant l'invention des allumettes chimiques, les aiguillettes de « cèdre » remplissaient leur office.

— Le nom de « cèdre » que l'on donne en ce pays au thuya est impropre ; le cèdre est un arbre tout différent, qui n'appartient même pas aux Cupressacées.

— Le thuya est très employé dans la médecine populaire et la pratique indienne.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 140.


Thuja occidentalis Linné. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, 07:45 le samedi 30 juillet 2011, Thuja_occidentalis_002_800.

Thuja :


le lundi 29 septembre 2003
le dimanche 26 juillet 2009 - le mercredi 8 février 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-03-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)