Nichole Ouellette

présente

Iridacées

Index
Famille
Clef des genres
01 Iris
02 Sisyrinchium

Golfe Saint-Laurent

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
DICOTYLES
MONOCOTYLES
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 111. — IRIDACEAEIRIDACÉES].

2. SISYRINCHIUM Linné. — BERMUDIENNE.

Plantes herbacées vivaces, croissant en touffes sur de courts rhizomes garnis de racines filiformes. Tiges simples ou ramifiées, bi-ailées ou bi-angulaires. Feuilles graminoïdes. Fleurs petites, bleues, en ombelle issue d'une spathe bifoliée. Divisions du périanthe toutes semblables, étalées, mucronées. Filets généralement unis jusqu'au-dessus du milieu. Ovaire triloculaire ; ovules nombreux dans chaque loge. Capsule globuleuse, ovoïde ou obovoïde, loculicide.

Environ 150 espèces, toutes américaines, la plupart habitant la région andine de l'Amérique du Sud. Le genre, tel que représenté dans l'est de l'Amérique du Nord surtout, répartit ses espèces grosso modo en deux groupes : un groupe d'espèces plutôt septentrionales, à tiges simples et nues et à spathes terminales ; un groupe à tiges portant des spathes pédonculées à l'aisselle de feuilles caulinaires nodales. Cette distinction, bien que n'étant pas strictement naturelle, est cependant utile en pratique pour arriver à une première approximation.

— Les espèces des régions tempérées fleurissent depuis le milieu de juin. Autour du golfe du Saint-Laurent, la floraison est plus tardive et se produit durant tout le mois de juillet et une partie du mois d'août.

— L'horticulture a utilisé un certain nombre d'espèces, entre autres le S. striatum, la plus grande espèce du genre, dont les fleurs ont de trois à quatre centimètres de diamètre et qui présente une ressemblance frappante avec les Iris. On a aussi cultivé le S. angustifolium.

— Outre les espèces décrites ci-dessous, on trouvera encore à Anticosti le S. septentrionale E. P. Bicknell (feuilles de moins de 1 mm de largeur ; périanthe de 4-7 mm de longueur).

— Le nom générique signifie peut-être : groin de cochon ; mais le rapport est obscur et l'étymologie reste incertaine.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, pp. 668, 669

SISYRINCHIUM : Clef des espèces ] angustifolium ] montanum ] graminoides ]

MONOCOTYLES : Introduction ] 109 Liliaceae ] 110 Pontederiaceae ] 111 Iridaceae ] 121 Typhaceae ]


le le samedi 25 décembre 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2022
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2022-08-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle