Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Amelanchier sp. 46° 34' 53.5 N - 072° 13' 33.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, 2e Avenue, 14:32 le vendredi 15 mai 2009, /Amelanchier_sp_003_950.

Nichole Ouellette

présente

Rosacées

Index
Famille
Clef des genres
01 Crataegus
02 Amelanchier
03 Aronia
04 Malus
05 Sorbus
06 Prunus
07 Physocarpus
08 Spiraea
09 Sorbaria
10 Rosa
11 Rubus
12 Potentilla
13 Sanguisorba
14 Dalibarda
15 Fragaria
16 Agrimonia
17 Geum
18 Waldsteinia
Figures 86 - 87 - 88
Figures 89 - 90 - 91
Figures 92 - 93 - 94
Figures 95 - 96  - 97
Figures 98 - 99
Figures 100 - 101 - 102
Figures 103 - 104

Québec en photos

Golfe Saint-Laurent

Rivière Richelieu

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 50. ― ROSACEAEROSACÉES ].

2. AMELANCHIER Medicus. — AMÉLANCHIER.

Arbres, arbrisseaux ou arbustes, à feuilles simples. Fleurs en grappe. Calice 5-lobé. Pétales généralement oblongs-obovés. Étamines nombreuses. Pistil formé de 5 carpelles fermés et concrescents en un ovaire 5-loculaire, surmonté de 5 styles unis à la base. Fruit en forme de baie, 10-loculaire par l'établissement de fausses cloisons, comestible.

Environ 40 espèces, propres aux régions tempérées de l'hémisphère boréal. Genre litigieux, les diverses unités constituant une série linéaire où il est difficile de fixer des limites spécifiques. Ces formes paraissent de plus produire constamment de nombreux hybrides qui brouillent les lignes taxonomiques. L'étude des amélanchiers exige l'observation du cycle saisonnier complet. Nos amélanchiers ont d'abord été traités comme une seule espèce, par les anciens botanistes ; petit à petit on est arrivé à y reconnaître les nombreuses formes actuelles. D'une manière générale, le genre comprend deux types assez nets. Dans le premier (A. arborea, A. laevis, etc.), les feuilles sont minces, finement dentées, et l'ovaire est glabre au sommet. Dans le second (A. sanguinea, etc.), les feuilles sont plutôt épaisses, grossièrement dentées, et l'ovaire est laineux au sommet.

— Outre les espèces décrites ci-dessous, on pourra encore trouver autour du golfe Saint-Laurent : A. fernaldii Wiegand (feuilles oblongues-obovées, fortement élargies vers le haut et terminées en pointe, les bords courant ensuite vers le bas en lignes droites légèrement convergentes) ; A. gaspensis (Wiegand) Fernald & Weatherby (feuilles largement arrondies, à 6-13 fortes paires de nervures ; grappes dressées). Sont aussi signalés dans l'ouest du Québec : A. amabilis Wiegand (pétales, longueur 16-22 mm ; anthères, longueur 1 mm.) sur (la rivière des Outaouais [ l'Ottawa dans le texte ] et le Richelieu ; A. intermedia Spach (feuilles oblongues, aiguës, rougeâtres dans le jeune âge ; sépales dressés). De plus, les espèces suivantes ont été notées pour le Québec : A. alnifolia Nuttall, A. canadensis (Linné} Medicus, A. huronensis Wiegand, A. mucronata Nielsen, A. quinti-martii Lalonde, A. spicata (Lambert) K. Koch, A. Wiegandii Nielsen.

— Les amélanchiers mériteraient d'être cultivés en haies, à cause de leur beauté au moment de la floraison, de leur immunité relative à l'endroit des parasites, et de l'attrait qu'ils exercent sur les oiseaux.

— L'un des noms indiens de l'amélanchier, « Saskatoon », est passé à l'une des principales villes de la Prairie.

— En Savoie, le nom vulgaire est « Amelancier », et ce nom est probablement à l'origine du nom générique latin.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 315.


Amelanchier sp. 46° 34' 53.5 N - 072° 13' 33.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, 2e Avenue, 14:33 le vendredi 15 mai 2009, Amelanchier_sp_005_800.

Amelanchier :
Clef des espèces ] sanguinea ] humilis ] stolonifera ] arborea ] laevis ] bartramiana ]


le dimanche 23 décembre 2007 - le dimanche de Pâques 16 avril 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-10-07

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)