Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Taraxacum officinale Weber. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, 1er rang Saint-Édouard, le vendredi 28 mai 2010, photo macro Taraxacum_officinale_021_950.

Nichole Ouellette

présente

Composées

Famille
Clef sous-familles
Clef liguliflores
Clef tubuliflores
C. tubuliflores A
C. tubuliflores  B
01 Lapsana
02 Cichorium
03 Leontodon
04 Tragopogon
05 Taraxacum
06 Prenantes
07 Lactuca
08 Sonchus
09 Hieracium
10 Iva
11 Ambrosia
12 Xanthium
13 Bidens
14 Arctium
15 Centaurea
16 Tanacetum
17 Artemisia
18 Antennaria
19 Anaphalis
20 Gnaphalium
21 Petasites
22 Erechtites
23 Senecio
24 Silybum
25 Cirsium
26 Eupatorium
27 Galinsoga
28 Heliopsis
29 Helenium
30 Helianthus
31 Madia
32 Chrysanthemum
33 Matricaria
34 Achillea
35 Anthemis
36 Rudbeckia
37 Tussilago
38 Arnica
39 Inula
40 Solidago
41 Erigeron
42 Aster
Figures 194 - 195 - 196
Figures 197 - 198 - 199
Figures 200 - 201 - 202
Figures 203 - 204 - 205
Figures 206 - 207 - 208
Figures 209 - 210 - 211
Figures 212 - 213 - 214
Figures 215 - 216 - 217
Figures 218 - 219

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 103. COMPOSITAE [ COMPOSÉES ]

Plantes herbacées ou ligneuses, de ports très divers. Feuilles alternes ou opposées. Fleurs disposées en capitules (ou fleurs composées) solitaires ou diversement groupées. Fleurs individuelles soit complètes, soit unisexuées, soit neutres par avortement, insérées sur un réceptacle, le tout entouré d'un groupe de bractées (involucre). Le réceptacle peut porter deux sortes de fleurs, ou une seule :

(a) des fleurs tubuleuses occupant le centre ;
(b) des fleurs à languette (ligule, rayon), occupant soit uniquement le pourtour, soit tout le capitule.
Calice réduit à une couronne d'arêtes, de soies ou d'écailles. Corolle en tube 5-denté ou en ligule diversement dentée au sommet. Étamines 4-5, le plus souvent soudées par leurs anthères en un tube qui entoure le style. Ovaire uniloculaire et uni-ovulé, surmonté d'un style unique à deux stigmates recourbés en dehors. Fruit : un achaine nu ou aigrette.


Cichorium intybus Linné. 46° 35' 50.2" N - 072° 15' 43.6" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rangs Saint-Édouard, le lundi 6 juillet 2009, photo macro Cichorium_intybus_014_800.

La plus vaste famille de la division des spermatophytes, avec plus de 900 genres et au moins 12, 000 espèces répandues par toute la terre. Les composées sont relativement moins abondantes dans l'ancien monde que dans l'Amérique du Nord où elles forment environ un huitième de la flore vasculaire. Elles sont probablement apparues à la fin du crétacé ou au commencement de l'éocène, et le point d'origine paraît être la région andine de l'Amérique du Sud où elles constituent aujourd'hui un quart de la flore vasculaire.

Les traits saillants de la distribution géographique de cette immense famille ont une grande portée biologique. Les tribus des astérées et des sénecionées sont cosmopolites ou à peu près. Les cichoriées, les cynarées et les anthémidées appartiennent surtout à l'hémisphère nord. Les calendulées et les arctotidées sont africaines. Les vernoniées, les eupatoriées, les hélianthées, les héléniées et les mutisiées sont essentiellement américaines. La grande tribu des inulées appartient surtout à l'ancien monde. Les espèces extra-tropicales communes aux deux hémisphères ne sont guère plus d'une quarantaine. L'Afrique, l'Australie et l'Amérique occidentale paraissent posséder les représentants les plus anciens du groupe. L'Afrique offre la plus grande variété de témoins isolés des types éteints. L'Amérique andine possède quelques espèces qui se rapprochent du type que l'on peut considérer comme le type primitif de la famille entière.


Chrysanthemum leucanthemum Linné. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, le lundi 22 juin 2009, photo macro Chrysanthemum_leucanthemum_016_800.

La famille représente un type biologique encore jeune et en pleine évolution, et pour cette raison, très agressif et très envahissant. Les fruits aigrettes d'un grand nombre d'espèces peuvent être portés par les vents à des centaines de milles, et leur distribution devrait, semble-t-il, être toujours très vaste ; nombre d'espèces sont néanmoins très locales. Le grand intérêt biologique des composées réside dans le capitule, qui est une inflorescence indéfinie, télescopée verticalement, et qui fonctionne comme une seule fleur ; cette pseudo-fleur est entourée d'un groupe de bractées qui fonctionne comme un calice. Le capitule des composées complètes, schématiques si l'on peut dire, introduit dans le milieu ambiant une seule masse florale bien protégée contre les traumatismes, rendue voyante par les rayons corollins de la périphérie, aisément pollinisée par le déplacement horizontal des insectes sur la surface plate du disque.

Les composées renferment, dans leurs tissus, des cellules ou des canaux sécréteurs résineux, laticifères ou oléifères. Bon nombre d'espèces sont alimentaires ; d'autres produisent des huiles et des teintures ; une multitude sont cultivées pour l'ornement.


Erigeron philadelphicus Linné. 46º 36' 45.0" N - 072º 17' 28.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, rue de l'Église, le jeudi 11 juin 2009, photo macro Erigeron_philadelphicus_023_800.

― Outre les plantes décrites ci-dessous, on pourra trouver dans les Chic-Chocs (Shikshoks dans le texte) un Agoseris reliqual (A. gaspensis Fernald) et dans l'Ungava une autre espèce rarissime (A. naskapensis Rousseau) ; dans les marais saumâtres de la baie des Chaleurs (Bonaventure), un Cotula halophytique, le C. coronopifolia Linné, remarquable par son cosmopolitisme ; et à l'état adventice, ailleurs dans le Québec, les espèces suivantes : Bellis perennis, Linné, Carduus acanthoides, C. crispus Linné, C. nutans Linné, Cosmos bipinnatus Cavanilles, Crepis capillaris (Linné) Wallroth, C. tectorum Linné, Echinops sphaerocephalus Linné, Gaillardia pulchella Cavanilles, Grindelia squarrosa (Pursh) Dunal, Hypochaeris radicata Linné, Onopordum acanthium Linné, Silphium perfoliatum Linné.

― Le nom alternatif pour cette famille est : astéracées.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 547.

Dicotyles
Dicotyles ] 011 Betulaceae ] 012 Fagaceae ] 013 Myricaceae ] 014 Juglandaceae ] 015 Salicaceae ] 016 Ulmaceae ] 017 Urticaceae ] 018 Saururaceae ] 019 Santalaceae ] 020 Loranthaceae ] 021 Polygonaceae ] 022 Chenopodiaceae ] 023 Amaranthaceae ] 024 Phytolaccaceae ] 025 Aizoaceae ] 026 Portulacaceae ] 027 Caryophyllaceae ] 028 Euphorbiaceae ] 029 Callitrichaceae ] 030 Hamamelidaceae ] 031 Aristolochiaceae ] 032 Menispermaceae ] 033 Ranunculaceae ] 034 Berberidaceae ] 035 Nymphaeaceae ] 036 Ceratophyllaceae ] 037 Sarraceniaceae ] 038 Fumariaceae ] 039 Papaveraceae ] 040 Capparaceae ] 041 Crucifereae ] 042 Cistaceae ] 043 Elatinaceae ] 044 Droseraceae ] 045 Violaceae ] 046 Hypericaceae ] 047 Crassulaceae ] 048 Podostemaceae ] 049 Saxifragaceae ] 050 Rosaceae ] 051 Leguminosae ] 052 Thymelaeaceae ] 053 Eleagnaceae ] 054 Lythraceae ] 055 Onagraceae ] 056  Haloragaceae ] 057 Malvaceae ] 058 Tiliaceae ] 059 Linaceae ] 060 Oxalidaceae ] 061 Geranicaceae ] 062 Polygalaceae ] 064  Anacardiaceae ] 065 Aceraceae ] 103 Compositae ]


le vendredi 3 août 2001
le mercredi 2 juin 2010 - le dimanche 31 juillet 2011 - le jeudi 21 mars 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-04-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)