Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Rosacées

Famille
Clef des genres
01 Crataegus
02 Amelanchier
03 Aronia
04 Malus
05 Sorbus
06 Prunus
07 Physocarpus
08 Spiraea
09 Sorbaria
10 Rosa
11 Rubus
12 Potentilla
13 Sanguisorba
14 Dalibarda
15 Fragaria
16 Agrimonia
17 Geum
18 Waldsteinia
Figures 86 - 87 - 88
Figures 89 - 90 - 91
Figures 92 - 93 - 94
Figures 95 - 96  - 97
Figures 98 - 99
Figures 100 - 101 - 102
Figures 103 - 104

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 50. ― ROSACEAEROSACÉES ].

1. CRATAEGUS Linné. — AUBÉPINE.
— Section I. oxyacanthae.

1. Crataegus oxyacantha Linné. — Aubépine commune. — (English hawthorn, White thorn).

— Arbuste ou arbrisseau, atteignant 5 m de hauteur, pourvu d'épines fortes (longueur 2.5 cm) ; feuilles (longueur 1.5-5 cm) glabres, largement ovées ou obovées, cunéaires, nettement découpées en 3-5 lobes larges, denticulés, obtus ou aigus ; nervures s'étendant aux extrémités des lobes et aux bords des sinus (au moins sur les feuilles bien développées) ; pétioles (longueur 6-15 mm) ; inflorescences glabres, 5-12-flores ; étamines 20, à anthères rouges ; styles 2-3 ; fruit (longueur 8-15 mm) subglobuleux ou largement ellipsoïde, écarlate ; noyaux 2 (rarement 3), avec cavités sur les faces ventrales.

Cette espèce est une aubépine européenne, très cultivée en Europe, et introduite depuis longtemps en Amérique, où elle s'échappe parfois de culture. On l'utilise surtout dans la plantation des haies. Ses feuilles profondément découpées permettent de la reconnaître à première vue. Il existe de nombreuses variétés horticoles du C. oxyacantha, à fleurs roses, rouge foncé ou jaunes, à fleurs doubles, blanches ou écarlates.

— Le C. monogyna, que certains auteurs considèrent comme une variété du C. oxyacantha, diffère de celui-ci par ses feuilles plus profondément 3-7-lobées, à lobes aigus plus étroits et presque entiers, par ses pédicelles et calices quelquefois pubescents, son style unique (rarement 2), son fruit ellipsoïde, à un seul noyau.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 300, 301.

Crataegus :
Clef des espèces ] [ oxyacantha ] crus-galli ] punctata ] suborbiculata ] acutiloba ] blandita ] crudelis ] flabellata ] matura ] pentandra ] congestiflora ] cognata ] densiflora ] fluviatilis ] holmesiana ] irrasa ] lenta ] anomala ] canadensis ] champlainensis ] submollis ] dilatata ] blanchardii ] brunetiana ] dodgei ] jackii ] jonesae ] lemingtonensis ] praecoqua ] rotundifolia ] affinis ] asperifolia ] knieskerniana ] scabrida ] aquilonaris ] conspicua ] dumicola ] ferentaria ] fertilis ] integriloba ] laurentiana ] macracantha ] rhombifolia ] succulenta ] victorinii ]


le lundi 10 décembre 2007 - le samedi 15 avril 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-10-07

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)