Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Rosacées

Famille
Clef des genres
01 Crataegus
02 Amelanchier
03 Aronia
04 Malus
05 Sorbus
06 Prunus
07 Physocarpus
08 Spiraea
09 Sorbaria
10 Rosa
11 Rubus
12 Potentilla
13 Sanguisorba
14 Dalibarda
15 Fragaria
16 Agrimonia
17 Geum
18 Waldsteinia
Figures 86 - 87 - 88
Figures 89 - 90 - 91
Figures 92 - 93 - 94
Figures 95 - 96  - 97
Figures 98 - 99
Figures 100 - 101 - 102
Figures 103 - 104

Plantes médicinales

Index

Plantes comestibles

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 50. ― ROSACEAEROSACÉES ].

5. SORBUS Linné. — SORBIER.

1. Sorbus americana Marshall. — Sorbier d'Amérique. — Cormier, Maska, Maskouabina. — (Mountain ash).

— Plante presque complètement glabre ; tige (longueur 5-10 m) ; folioles 13-15, lancéolées, acuminées, nettement denticulées ; baies globuleuses, d'un beau rouge, comestibles. Floraison printanière. Général, mais plus abondant dans la grande forêt de conifères. [ Synonyme : Pyrus americana (Marshall) DeCandolle ].

S. americana, rameau fructifère
Flore laurentienne, figure 92, dessin frère Alexandre Blouin.

Petit arbre universel dans la forêt du nord, mais peu grégaire. Son écorce tendre est l'une des nourritures principales du castor. Les fruits (sorbes ou cormes) sont comestibles et se mangent quand les gelées d'automne les ont rendus juteux.

— Les Algonquins font une tisane fortifiante dont la recette est comme suit : faire bouillir, durant plusieurs heures, de menus rameaux de cormier et d'épinette blanche, des feuilles de thé des bois (Gaultheria), des fleurs de sureau blanc (Sambucus canadensis) et un peu de vin. C'est évidemment une tentative de réunir, en un élixir complexe, la quintessence des sucs bienfaisants de la terre.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 319.


Sambucus canadensis Linné (Fleurs). 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 07:06 le jeudi 9 juillet 2009, Sambucus_canadensis_004_800.

Sorbus :
Clef des espèces ] [ americana ] aucuparia ]


le dimanche 6 janvier 2008 - le jeudi 20 avril 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)