Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


46° 38' 18.5" N - 072° 18' 44.1" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, Laurentides, sentier de motoneige Trans-Québec 3, le mardi 2 octobre 2012, photo Sentier_Trans_Quebec_003_950.
Nichole Ouellette

présente

Esquisse générale

Plan
Introduction
ÉQUILIBRE
DYNAMISME

Art de vivre au Québec

Septembre

Octobre

Novembre

Papier peint

Rhus typhina

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. - ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

Index ] FACTEURS RÉPARTITION ] PHYSIOGRAPHIE ] Physiographie ] Physiographie ] Physiographie ] CLIMAT ] Climat chaud-froid ] Climat neige ] Climat floraisons ] [ Climat automne ] Facteur humain ] PHYTOGÉOGRAPHIE ] RÉGION ARCTIQUE ] RÉGION HUDSONIENNE ] Région hudsonienne ] RÉGION LAURENTIENNE ]

2. Climat
(Cinquième et dernière page ; page 1)

Également caractéristique du climat laurentien est la douceur de l'automne, qui favorise la floraison d'une multitude de composées vivaces et caulescentes, robustes plantes riches en tissus lignifiés, et que n'affecte pas une gelée occasionnelle et quelques jours froids. Dans les prés incultes et dans les sous-bois, les verges d'or et les asters font les frais d'une décoration automnale prodigieusement haute en couleur. Il semble y avoir alors une verge d'or et un aster attitrés pour chaque habitat et pour chaque latitude, et si les espèces sont nombreuses, les individus sont légions de légions.


46º 36' 37,3" N - 72º 16' 19,4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain (Municipalité de paroisse), 2e rang Saint-Édouard, terre Guy Cossette, le dimanche 10 octobre 2004, photo Terre_Guy_K7_002_800.

Mais cette explosion de couleur dans le cadre de l'automne ne se limite pas aux pièces florales, dont c'est peut-être, après tout, le rôle, en cette ère moderne des angiospermes périanthées, de briller pour l'éjouissement et le bénéfice de la multitude des insectes coopérateurs. La féerie déborde le monde des corolles, s'étend comme une espèce d'enthousiasme végétal, gagne les feuillages, qui reprennent avec insistance, en élargissant l'expression, en gonflant la note, les mêmes gammes, les mêmes sonorités, les mêmes harmonies lumineuses.

À mesure que la chlorophylle, principale artiste de l'été, s'efface, tuée par la lumière vive et froide de l'automne, les pigments jaunes, carotine et xanthophylle, masqués jusque-là, se révèlent et font de l'or avec les feuilles de l'érable à sucre, des frênes, des bouleaux, des peupliers. En même temps, chez nombre d'espèces, un jeu de diastases, stimulé par les conditions spéciales de notre automne, provoque une série de réactions qui aboutissent à la production des pigments anthocyaniques.


Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route de la Station, ruisseau enjambé par le chemin de bois qui mène à l'érablière Pierre Cossette, le samedi 10 octobre 2009, photo Circuit_2009_102_800.

C'est alors que la vigne vierge, le sumac vinaigrier, les jeunes pousses des frênes, et surtout l'érable rouge, entrent vigoureusement dans le paysage. Nos bois laurentiens chavirent dans le rouge, et leur éclatante beauté est alors unique au monde. Les pentes des Laurentides, les forêts de la plaine basse, forment des horizons sanglants où s'ajoutent, chevauchent et se fondent les gammes infinies que le rouge vainqueur a sur sa palette. Souvent, dans cette forêt mixte, court devant la haute futaie qui flamboie, le vert profond d'une lisière de sapins ou d'épinettes. Et à l'heure incertaine du crépuscule, où les perspectives se déforment et les plans se télescopent, on dirait des rangées de tentes noires, profilées sur le fond rougeoyant d'un champ de bataille.

Climatologie du Québec, cartes et tableau

D. Températures
E. Précipitations
I. Tableau - climat

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 26.


constante mouvance de mes paysages intérieurs
le jeudi 11 avril 2002 - le lundi 8 mars 2010
le samedi 3 décembre 2011


Parthenocissus quinquefolia Linné Planchon. 46° 30' 01.2" N - 072° 14' 47." O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan (Municipalité), près du quai, le samedi 12 septembre 2009, photo macro Parthenocissus_quinquefolia_003_950. (Figure 132)


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)