Nichole Ouellette
présente

Flore laurentienne

Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
Synopsis des groupes
Clef artificielle
Glossaire
Citation d'auteurs
Cartes et tableaux
Observations, notes

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Esquisse générale :
Index ] Plan ] Introduction ] ÉQUILIBRE ] [ DYNAMISME ]

ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

II. - DYNAMISME DE LA FLORE LAURENTIENNE.

II. A.a LE POINT DE VUE DYNAMIQUE : une incursion à travers le passé de la terre.
II. A.b Le point de vue dynamique : la flore du Québec est-elle en voie de transformation ou d’évolution.
II. B. 0. FACTEURS INTRINSÈQUES. - 01. FACTEURS D'ÉVOLUTION PROGRESSIVE ; connaissances de tous les biologistes.
II. B. 1. (a)a. ÉVOLUTION À TERMES DISCONTINUS ; explosions et expansions soudaines de certains groupes particuliers.
II. B. 1. (a)b. Évolution à termes discontinus ; certains genres semblent en pleine éruption, jetant en tous sens des formes nouvelles.
II. B. 1. (b)a. ÉVOLUTION À TERMES CONTINUS ; ce mode semble procéder par crises violentes.
II. B. 1. (b)b. Évolution à termes continus ; autre grand événement de l’histoire géologique de l’Amérique durant le Tertiaire.
II. B. 1. (b)c. Évolution à termes continus ; sous l’influence de causes diverses, un refroidissement s’opère dans l’hémisphère boréal.
II. B. 1. (b)d. Évolution à termes continus ; nous savons quelque chose de la flore de cette dernière période interglaciaire.
II. B. 1. (b)e. Évolution à termes continus ; grand tableau biologique déployé sur le mur des temps révolus.
II. B. 1. (b)f. Évolution à termes continus ; l’habitat estuarien constituerait un autre insularisme physiologique.
II. B. 2. FACTEURS D'ÉLIMINATION ; l’isolement peut déterminer la sénilité des plus faibles.
II. C.a FACTEURS EXTRINSÈQUES ; toute variation de climat se traduit par une perturbation dans l’équilibre des flores.
II. C.b Facteur extrinsèques ; hominisation d’un pays boisé comme le pays laurentien.
II. D. CONCLUSION ; les forces d’évolution ou d’élimination sont fonction de la nature des êtres organisés.


45° 14' 41.4" N - 073° 18' 21.2" O, Montérégie, MRC Le Haut-Richelieu, Saint-Jean-sur-Richelieu, chemin Petit-Bernier, érablière Au pain de sucre,12:22 le vendredi 9 avril 2010, photo Saint_Jean_sur_Richelieu_138_800.

Précédente ]  [ Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 61.


le mardi 1er avril 2003 - le mardi 28 février 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-05-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle