Hemerocallis fulva Linné. 46º 34' 15.9" N - 072º 12' 19.6" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, rive de la rivière Sainte-Anne, 0803 le mardi 20 juillet 2021, Hemerocallis_fulva_017_950_633.

Nichole Ouellette

présente

Liliacées

Famille
Clef des genres
Figures 231, 232
Figures 233, 234, 235
Figures 236, 237, 238
01. Smilax
02. Polygonatum
03. Trillium
04. Medeola
05. Clintonia
06. Asparagus
07. Maianthemum
08. Smilacina
09. Streptopus
10. Uvularia
11. Hemerocallis
12. Erythronium
13. Lilium
14. Allium
15. Tofieldia
16. Veratrum
17. Zigadenus

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
DICOTYLES
MONOCOTYLES
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 109. — LILIACEAE [ LILIACÉES].

11. HEMEROCALLIS Linné. — HÉMÉROCALLE.

1. Hemerocallis fulva Linné. — Hémérocalle fauve. — Lis d'un jour. — (Day lily).

— Rhizomes en touffes serrées, à racines tubérifères ; hampes (longueur 1-2 m) bractéolées, plus longues que les feuilles, simples jusque vers le sommet ; feuilles (largeur 8-12 mm) canaliculées, aiguës, largement linéaires ; fleurs 6-15, légèrement zygomorphes, très grandes (longueur 10 cm), brièvement pédicellées, orange foncé, ne durant qu'un jour ; divisions du périanthe aiguës, un peu étalées, à nervures parallèles et veinées en travers, les intérieures (pétales) ondulées et obtuses, les extérieures (sépales) planes et presque aiguës. Floraison estivale. Originaire de l'Europe. Fréquemment naturalisé dans le Québec, le long des chemins et des rivières, parfois en des lieux fort écartés.

H. fulva
extrémité d'une feuille
fleur et boutons floraux.

Flore laurentienne, figure 236
dessin frère Alexandre Blouin.

Cette Liliacée très ornementale, qui a été beaucoup cultivée dans nos jardins et qui devient rapidement partie de la flore spontanée, offre des particularités morphologiques très intéressantes. Vers le tiers supérieur de la hampe, se trouvent deux bractées portant à leur aisselle un bourgeon avorté ; au-dessus, la hampe bifurque et donne deux rameaux de taille et de valeur inégales. Au niveau même de la bifurcation, on ne voit aucune bractée. En réalité, il s'agit d'une fausse dichotomie, l'une des branches continuant la hampe et l'autre, presque aussi robuste que la première, par suite d'une forte croissance intercalaire à la base, emportant jusqu'à une certaine hauteur sa bractée axillaire. Les fleurs sont disposées en sympode et la floraison se développe de bas en haut. Les fleurs sont presque régulières. Elles sont actinomorphes à la base, mais comme l'axe, au moment de la floraison, devient horizontal, la direction des pièces florales les fait paraître zygomorphes.

— La durée des fleurs est très courte, comme l'indique l'étymologie du nom du genre. Chaque fleur s'épanouit vers neuf heures du matin et se ferme après le coucher du soleil. Le lendemain matin, la corolle fermée et fanée entre déjà en décomposition et le deuxième jour, elle tombe.

— Tandis que l’H. flava est normalement fertile, l'H. fulva, dans les pays où il a été introduit par la culture, est toujours stérile. On n'a jamais réussi, ni en Europe ni en Amérique, à obtenir de fruit. On avait tenté en vain l'autofécondation, la fécondation croisée et l'hybridation avec l'H. flava. On a enfin obtenu des graines par l'action, sur les ovaires de l'H. fulva, du pollen provenant de disjonctions de la descendance H. flava X/ H. fulva. Tous les H. fulva cultivés ou subspontanés forment un seul clone et ne se multiplient que végétativement, bien que ces plantes soient cultivées depuis quatre cents ans.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, pp. 654, 655


Hemerocallis fulva Linné.46º 35' 52,6" N - 072º 15' 38,8" O, premier rang Saint-Édouard, Saint-Prosper, 1112 le samedi 10 juillet 2004, Hemerocallis_fulva_006_800.

HEMEROCALLIS :

LILIACEAE : Famille ] Clef des genres ] Figures 231, 232 ] Figures 233, 234, 235 ] Figures 236, 237, 238 ] 01. Smilax ] 02. Polygonatum ] 03. Trillium ] 04. Medeola ] 05. Clintonia ] 06. Asparagus ] 07. Maianthemum ] 08. Smilacina ] 09. Streptopus ] 10. Uvularia ] 11. Hemerocallis ] 12. Erythronium ] 13. Lilium ] 14. Allium ] 15. Tofieldia ] 16. Veratrum ] 17. Zigadenus ]


le vendredi 26 novembre 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Hemerocallis fulva Linné. 46º 34' 15.9" N - 072º 12' 19.6" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, rive de la rivière Sainte-Anne, 0802 le mardi 20 juillet 2021, Hemerocallis_fulva_015_950_633.

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2022
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2022-06-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle