Veratrum viride, bois humide, 46º 33' 58.7" N - 072º 11' 25.1" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, chemin de l'Île-du-Large, 1702 le vendredi 23 avril 2021 Veratrum_viride_028_950_633.

Nichole Ouellette

présente

Liliacées

Famille
Clef des genres
Figures 231, 232
Figures 233, 234, 235
Figures 236, 237, 238
01. Smilax
02. Polygonatum
03. Trillium
04. Medeola
05. Clintonia
06. Asparagus
07. Maianthemum
08. Smilacina
09. Streptopus
10. Uvularia
11. Hemerocallis
12. Erythronium
13. Lilium
14. Allium
15. Tofieldia
16. Veratrum
17. Zigadenus

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
DICOTYLES
MONOCOTYLES
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 109. — LILIACEAE [ LILIACÉES].

14. VERATRUM Linné. — VÉRÂTRE, VARAIRE.

1. Veratrum viride Aiton. — Vérâtre vert. — Tabac du diable, Hellébore. — (American white hellebore).

— Rhizome dressé ; tige (longueur 60-200 cm), très feuillée ; feuilles inférieures largement ovales, les supérieures de plus en plus étroites ; panicule pyramidale (longueur 20-60 cm) à branches densiflores, étalées ou un peu penchées ; fleurs (diamètre 15-25 mm) d'un jaune verdâtre ; divisions du périanthe oblongues ou oblancéolées, ciliées-denticulées, deux fois aussi longues que les étamines ; capsule (20-25 X 8-12 mm) multiséminée. Floraison printanière. Marais, bois humides, pâturages. Dans le Québec, se trouve plutôt rarement aux environs de Montréal (île Saint-Paul, île Grosbois, etc.), mais devient très abondant en approchant de Québec et dans les environs de cette ville. Certains pâturages dans la vallée de la rivière Saint-Charles sont complètement envahis par cette robuste plante, fréquente aussi en Estrie [dans les Cantons de l'Est dans le texte]. La limite au nord est inconnue, mais la plante se trouve dans le bassin de la rivière Hamilton, au-delà des sources de la rivière Moisie jusque dans la région du lac Wabush (Labrador) ; elle existe dans la vallée de la Matapédia, mais elle est apparemment absente de la Gaspésie, de la Côte-Nord et d'Anticosti.

V. viride
feuille
portion d'inflorescence
fruits

Flore laurentienne, figure 238
dessin frère Alexandre Blouin.

Cette espèce cause des empoisonnements chez les bestiaux auxquels on administre comme traitement de l'eau chaude pour laver l'estomac et provoquer le vomissement. Une dose massive de vératrine est toxique aussi pour l'homme ; les principaux symptômes sont : salivation excessive, vomissements, purgation violente, douleurs abdominales, faiblesse musculaire, paralysie générale, spasmes et convulsions. Le pouls, d'abord solide, se ralentit, puis s'accélère. La respiration est faible, la température diminuée, la peau froide et visqueuse. Le malade devient inconscient et meurt asphyxié. Le traitement consiste dans l'administration de stimulants cardiaques et respiratoires : nitrite d'amyle, alcool, strychnine, atropine. Chez l'homme cependant, la mort est rare car le poison est généralement vomi spontanément.

— Le rhizome constitue un médicament à saveur amère, considéré presque aux États-Unis comme un spécifique des affections inflammatoires fébriles, en particulier de la pneumonie et de la fièvre puerpérale. Il abaisse rapidement la température et la fréquence du pouls.

— Les feuilles du Varaire sont couvertes de poils qui irritent la peau.

— Dans les régions où le Varaire existe, le déplissement rapide de ses grandes feuilles d'un vert si vif est l'un des premiers signes du printemps.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p 662


Veratrum viride, bois humide, 46 34' 49.3.3" N - 072 08' 30.5" O, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, domaine Quessy, 0646 le mardi 8 juin 2010, Veratrum_viride_011_800_533.


Veratrum viride, bois humide, 46° 35' 11.7" N - 072° 04' 14.4" O, MRC Portneuf. Deschambault-Grondines (Municipalité), Grondines (Secteur), route 138, domaine Daniel et Réjean Trottier, 0740 le mercredi 21 septembre 2011, Veratrum_viride_019.800_533.

VERATRUM :

LILIACEAE : Famille ] Clef des genres ] Figures 231, 232 ] Figures 233, 234, 235 ] Figures 236, 237, 238 ] 01. Smilax ] 02. Polygonatum ] 03. Trillium ] 04. Medeola ] 05. Clintonia ] 06. Asparagus ] 07. Maianthemum ] 08. Smilacina ] 09. Streptopus ] 10. Uvularia ] 11. Hemerocallis ] 12. Erythronium ] 13. Lilium ] 14. Allium ] 15. Tofieldia ] 16. Veratrum ] 17. Zigadenus ]


le mardi 7 décembre 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Veratrum viride, bois humide, 46 34' 49.3.3"N - 072 08' 30.5"O, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, domaine Quessy, 0645 le mardi 8 juin 2010, Veratrum_viride_008_950_633.

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2022
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2022-01-13
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle