Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Agrostis alba Linné. 46° 36' 00.79" N - 072° 15' 30.54" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, 07:01 le jeudi 9 juillet 2009, dans le brouillard, photo macro Agrostis_alba_007_950. (Stolon)

Nichole Ouellette

présente

Glossaire

Index ] A ] B ] C ] D ] E ] F ] G ] H ] I - J ] L ] M ] N ] O ] Paléa ] Périanthe ] Pollinisation ] R ] Sagitté ] Sillonné ] [ Stolon ] T ] U ] V ] X - Z ]

Art de vivre au Québec

Géologie
Azurite et malachite

Regards des petites personnes

Mer sable et bateaux

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Glossaire
par Marcelle GAUVREAU (1907-1968)

Sur cette page :
Stolon ] [ Stolonifère ] [ Stomate ] [ Strié ] [ Strobile ] [ Style  ] [ Stylopode ] [ Sub- ] [ Subaigu ] [ Subcoriace ] [ Subcylindrique ] [ Subdenté ] [ Subégal ] [ Subérifié ] [ Subglobuleux  ] [ Submarginal ] [ Subsessile ] [ Subspontané ] [ Substantivement ] [ Substratum ] [ Subulé ] [ Succulence ] [ Suçoir ] [ Supère ] [ Supra-axillaire ] [ Suture ] [ Sylvatique ] [ Symbiose ] [ Symbiote ] [ Synanthéré ] [ Systématique ]

Stolon (n.m.). Rejet rampant et radicant qui naît à la base d'une tige et sert à la multiplication de la plante. Ex. : Agrostis alba (figure 301).

Stolonifère (adj.). Muni de stolons.

Stomate (n.m.). Ouverture microscopique dans l'épiderme des feuilles, et qui favorise la transpiration et les échanges gazeux.

Strié, ée (adj.). Muni de stries ou de veines.

Strobile (n.m.). Voir : cône.

Style (n.m.). Prolongement en colonne, qui surmonte l'ovaire et porte le stigmate. Ex. : Streptopus roseus (figure 235, c.).

Stylopode (n.m.). Disque qui couronne le fruit des ombellifères et qui porte les styles. Ex. : Osmorhisa longistylïs (figure 139).

Sub- Préfixe (du latin sub) signifiant : sous, presque, à peine.

Subaigu, uë (adj.). Presque aigu.

Subcoriace (adj.). Légèrement coriace.

Subcylindrique (adj.). Presque cylindrique. On dit aussi : cylindracé.

Subdenté, ée (adj.). Un peu denté.

Subégal, ale (adj.). Presque égal.

Subérifié, ée (adj.). Ayant la nature et la consistance spongieuse du liège.

Subglobuleux, euse (adj.). Presque globuleux.

Submarginal, ale (adj.). Presque marginal.

Subsessile (adj.). Presque sessile.

Subspontané, ée (adj.). Se dit d'une plante cultivée ou introduite, qui se ressème souvent d'elle-même.

Substantivement (n. m.) : bractée concrescente par ses bords, et qui enveloppe le fruit chez les Carex (voir page 700).

Substratum (n.m.). Support physique (sol, tronc d'arbre, rocher, etc.) d'une plante ou d'une population végétale.

Subulé, ée (adj.). Atténué insensiblement en une pointe très aiguë, comme une alène. Ex. : l'écaille du Carex paleacea (figure 277).

Succulence (n.f.). État des plantes grasses, c'est-à-dire des plantes dont les tissus sont gonflés de substances liquides. Ex. : Salicornia europaea (figure 45).

Suçoir (n.m.). Voir : haustorium.

Supère (adj.). Se dit d'un ovaire situé au-dessus de l'insertion du calice et de la corolle. Ex. : Asparagus officinalis (figure 233, e).

Supra-axillaire (adj.). Situé au-dessus d'une aisselle. Ex. : le capitule inférieur du Sparganium multipedunculatum (figure 324).

Suture (n.f.). Ligne de jonction de deux organes soudés. Ex. : les cinq lignes de la corolle du Convolvulus spithamaeus (figure 153) sont les sutures des cinq pétales.

Sylvatique (adj.). Qui se rapporte à la forêt.

Symbiose (n.f.). Association nutricielle de deux organismes, comportant bénéfice réciproque.

Symbiote (n.m.). Chacun des organismes vivant en symbiose.

Synanthéré, ée (adj.). Se dit des étamines soudées par les anthères et formant un tube dans lequel passe le style. Ex. : toutes les composées.

Systématique (n.f.). Voir : taxonomie.

Flore laurentienne
Accueil ] Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le mardi 10 juillet 2001 - le samedi 12 juin 2010 - le jeudi 21 juin 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)