Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Travaux, notes et recherches

Antée
Audience
Ballast et remblais
Bibliographie
Conseil d'administration
Calendrier 2001 - 2002
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, usage
Frère Alexandre Blouin
Gauvreau, Marcelle
Gauvreau, chronologie
Gauvreau, études
Gauvreau, carrière
Gauvreau, lectorat
Herbe à la puce
Herbe à la puce
Herbier Louis-Marie
Herborisation, plante rare
Herborisation, Laurentides
Herborisation, tourbière
Identification de plantes
Intelligence de l'homme
Inventaire d'un habitat
Montage en herbier
Kalm Pehr en Améique
Kalm, en Nouvelle-France
Kalm Pehr, scientifique
Marie-Victorin, biographie
Marie-Victorin, la botanique
Marie-Victorin, l'arbre
Marie-Victorin, le Québécois
Marie-Victorin, les enfants
Marie-Victorin, l'humour
Mère sauvage, fille cultivée
Partenaires
Provancher, Léon
Sécher des plantes
Termes et conditions

Papier peint

Noël d'enfant

Regards des petites personnes

Atelier pour Noël

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Informations cueillies sur le terrain, photos, dates, données GPS, édition Internet

Flore laurentienne
Travaux, notes et recherches

Marcelle Gauvreau (1907-1968) - carrière scientifique

Au milieu du XXe siècle, Marcelle Gauvreau évolue dans une société hostile à l'enseignement supérieur des femmes. Avec le soutien de son milieu familial et une volonté de fer, elle s'affirme et réussit ses études, ses recherches et sa carrière. En toile de fond, elle lutte contre la tuberculose. Plusieurs fois, la maladie la contraint à interrompre toute activité pour de longues convalescences.


Photo : Le frère Marie-Victorin et son temps, Rumilly, Robert. Les frères des écoles chrétiennes, 1949, p. 148.
Marcelle Gauvreau.

Collaboratrice inlassable à tous les travaux du frère Marie-Victorin.

L'amitié et le soutien inconditionnel du frère Marie-Victorin influencent sa carrière, ses publications, sa vie privée.

Madame Gauvreau laisse un nombre impressionnant de publications. Sa participation à des associations scientifiques et pédagogiques témoigne d'un militantisme acharné dans la diffusion et la vulgarisation des connaissances scientifiques au Canada et ailleurs.

Publications (1939-1957)

Si on considère ses activités de recherche, son action militante dynamique et ses implications dans de multiples associations scientifiques, les publications de Marcelle Gauvreau atteignent un nombre impressionnant.

La fleur expliquée aux tout-petits
par
Marcelle Gauvreau

Société canadienne d'histoire naturelle
Siège social : Université de Montréal, Montréal, Canada

Bibliothèque des jeunes naturalistes

tract Nº 27
26 avril 1937

  • Trois ouvrages dont elle est l'unique auteure ;
  • Deux autres en collaboration ;
  • Une dizaine de brochures ;
  • Deux cent soixante-sept (267) articles destinés principalement aux enfants ;
  • Traduction et adaptation en français de deux volumes sur la faune et la flore du Canada ;
  • Articles spécialisés en sciences dans le Bulletin des sociétés de géographie du Québec et de Montréal, les Annales de l'ACFAS, Regard, Le Devoir et L'Éclaireur ;
  • Travaux de recherche aux divers congrès de l'ACFAS ;
  • Thèse sur les algues marines du Québec ;
  • Biographie du frère Marie-Victorin et bibliographie complète de ses écrits.

Pédagogie vivante

Parrainée et encouragée par le frère Marie-Victorin, Mme Gauvreau enseigne les sciences naturelles aux enfants de quatre à sept ans. Elle anime ses propos par des récits de voyage, des biographies de scientifiques, des contes et des aventures.


À droite, debout, Marcelle Gauvreau. Photo : Le frère Marie-Victorin et son temps, Rumilly, Robert. Les frères des écoles chrétiennes, 1949, p. 356.
1935.

Marcelle Gauvreau fonde et dirige l'École de l'éveil.

Marcelle Gauvreau innove par son approche pédagogique très vivante.

La Flore laurentienne

En 1933, le frère Marie-Victorin confie à Marcelle Gauvreau la rédaction du glossaire, de l'index ainsi que les révisions de syntaxe et d'orthographe de la Flore laurentienne.

 

(...) Tantôt le frère Marie-Victorin, Jules Brunel et Marcelle Gauvreau relisent le texte, dans le « laboratoire » de la rue Saint-Denis. Force discussions de botanique, de grammaire ou d'orthographe interrompent la lecture. Jules Brunel trouve certains passages trop fleuris. « Si je les enlève, dit le frère, il ne restera qu'un squelette. »

Marcelle Gauvreau, encore près du couvent, récite des règles de grammaire.

Le frère Marie-Victorin et son temps, Rumilly, Robert.
Les frères des écoles chrétiennes, 1949, p. 234.

Chuchotements de l'histoire

Dans les années 30, le frère Marie-Victorin forme et s'entoure d'une équipe de chercheurs qui deviennent des collaborateurs inlassables et enthousiastes. Marcelle Gauvreau se joint à cette équipe en 1933. Tambours et trompettes proclament la valeur des hommes autour de Marie-Victorin; l'histoire chuchote à propos de Marcelle Gauvreau.

Frère Marie-Victorin et Marcelle Gauvreau.
Le frère Marie-Victorin, Marcelle Gauvreau, le frère Roland et un groupe d'étudiants du collège de Longueuil se préparent à expédier le Bulletin des Cercles de jeunes naturalistes. Photo : Le frère Marie-Victorin et son temps, Rumilly, Robert. Les frères des écoles chrétiennes, 1949, p. 404.

1990
Dans la revue L'Actualité du premier mars 1990, Luc Chartrand signe « Les amours secrètes du frère Marie-Victorin ». M. Chartrand cite des extraits d'une correspondance érotique et amoureuse entre le frère Marie-Victorin et une assistante nommée mademoiselle D. Les lettres sont aux archives de l'Université du Québec à Montréal. Le public pourra les consulter en l'an 2010.

La demoiselle D. de l'article de Chartrand, c'est Marcelle Gauvreau. L'échange de lettres entre elle et le frère Marie-Victorin s'étend de 1933 à 1944. Ces lettres dévoilent l'intimité d'un homme et d'une femme qui s'aiment dans le contexte des engagements religieux et des mœurs de leur époque.

1991
En 1991, Louise Chauvette nous présente une personne remarquable dans son mémoire : Marcelle Gauvreau (1907-1968). Biographie d'une québécoise scientifique au milieu du XXe siècle.

Lumière

Morte le 16 décembre 1968, Marcelle Gauvreau demeure enterrée depuis 30 ans dans le silence des historiens et des bien-pensants.

Pour mémoire de l'œuvre scientifique et du bel amour entre deux grands Québécois : lumière.

Pourquoi ne pas dissiper les ténèbres et baptiser des avenues et des rues Marcelle-Gauvreau croisant tous les boulevards Marie-Victorin du pays laurentien ?

À Montréal, en 1994, au collège Notre-Dame, un vieux frère Sainte-Croix se rappelle de Marcelle Gauvreau et du frère Marie-Victorin ensemble, il m'avoue sur le ton du secret :

«  Il y avait quelque chose de magique entre eux, une chimie qui ne passait pas inaperçue. »

Travaux, notes et recherches

Antée ] Audience ] Ballast et remblais ] Bibliographie ] Conseil d'administration ] Calendrier 2001 - 2002 ] Écorce de bouleau, canot ] Écorce de bouleau, canot ] Écorce de bouleau, usage ] Frère Alexandre Blouin ] Gauvreau, Marcelle ] Gauvreau, chronologie ] Gauvreau, études ] [ Gauvreau, carrière ] Gauvreau, lectorat ] Herbe à la puce ] Herbe à la puce ] Herbier Louis-Marie ] Herborisation, plante rare ] Herborisation, Laurentides ] Herborisation, tourbière ] Identification de plantes ] Intelligence de l'homme ] Inventaire d'un habitat ] Montage en herbier ] Kalm Pehr en Améique ] Kalm, en Nouvelle-France ] Kalm Pehr, scientifique ] Marie-Victorin, biographie ] Marie-Victorin, la botanique ] Marie-Victorin, l'arbre ] Marie-Victorin, le Québécois ] Marie-Victorin, les enfants ] Marie-Victorin, l'humour ] Mère sauvage, fille cultivée ] Partenaires ] Provancher, Léon ] Sécher des plantes ] Termes et conditions ]

Divisions de l'ouvrage

Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] GROUPES systématiques ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Travaux, notes, recherches ]


le jeudi 22 novembre 1998 - le lundi 14 décembre 1998
le jeudi 29 novembre 2007 - le mardi 3 septembre 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-02-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)