Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Agrostis alba Linné. 46° 36' 00.79" N - 072° 15' 30.54" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, les champs,1er rang Saint-Édouard, le jeudi 9 juillet 2009, photo macro Agrostis_alba_003_950.

Nichole Ouellette

présente

Préface à la première édition

Index
Nature de l'ouvrage
Territoire
Caractérisation espèces
Classification
Nomenclature
Noms vulgaires
Créations onomastiques
Pionniers de la science
Folklore onomastique
Illustration
Notes encyclopédiques
Remerciements
Remerciements
Remerciements
Envoi

Flore laurentienne

Auteur, illustrateur
Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
GROUPES systématiques
Clef artificielle
Glossaire
Auteurs
Cartes et tableaux
Observations, notes, recherches

Clef artificielle des plantes du Québec

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Préface - Classification, nomenclature et onomastique

Système de classification

Le système de classification employé dans la Flore laurentienne est celui qui a été développé par Wettstein dans la troisième édition de son Handbuch der systematischen Botanik (1924).

L'ordonnance des grands groupes : ptéridophytes, gymnospermes, angiospermes dicotyles, angiospermes monocotyles, vise à traduire la complexité croissante des organismes vasculaires, et leur ordre d'apparition sur le globe.

La position des monocotyles à la fin de la série reflète l'opinion de la majorité des botanistes modernes en faveur de la dérivation des monocotyles à partir des dicotyles ligneuses, bien que l'on ne connaisse rien de précis sur l'antiquité relative de ces deux groupes qui se trouvent déjà côte à côte, constitués comme à présent, dès le crétacé inférieur.

Nous avons résumé en un tableau, au début du traité, les grandes lignes de cette classification, pour en exposer la structure naturelle. Mais des clefs analytiques établies d'après la classification naturelle seraient d'un maniement difficile, pour ne pas dire impossible, à cause de l'emploi de caractères parfois fugaces, ou qui ne sont pas concomitants. Aussi avons-nous voulu donner de préférence une clef analytique des familles entièrement artificielle, établie du simple point de vue de la commodité.

Frère Marie-Victorin, auteur de la Flore laurentienne, à son bureau à l'Institut botanique de Montréal, photo parue dans le quotidien La Presse, le 30 septembre 1944.


Agrostis alba Linné. 46° 36' 00.79" N - 072° 15' 30.54" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, les champs,1er rang Saint-Édouard, le jeudi 9 juillet 2009, photo macro Agrostis_alba_004_800.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne 1935, p. 4.


le dimanche 30 décembre 2001
- le lundi 7 décembre 2009 - le mardi 22 novembre 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-06-21

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)