Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Groupes systématiques     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Fragaria virginiana Duchesne. 46º 35' 52,6" N - 72º 15' 38,8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, levée de fossé, le lundi 1er juin 2009, photo macro Fragaria_virginiana_020_950.

Nichole Ouellette

+présente

Préface à la première édition

Index
Nature de l'ouvrage
Territoire
Caractérisation espèces
Classification
Nomenclature
Noms vulgaires
Créations onomastiques
Pionniers de la science
Folklore onomastique
Illustration
Notes encyclopédiques
Remerciements
Remerciements
Remerciements
Envoi

Flore laurentienne

Auteur, illustrateur
Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
GROUPES systématiques
Clef artificielle
Glossaire
Auteurs
Cartes et tableaux
Travaux, notes, recherches

Marcelle Gauvreau

Papier peint

Illustration
de la Flore laurentienne

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Préface - Remerciements

Remerciements, sur cette page :
Docteurs et professeurs ] [ Personnalités canadiennes-françaises ]

Docteurs et professeurs

Nous devons encore des remerciements à Henri Prat, distingué biologiste français, et chef du département de biologie de l'Université de Montréal, pour d'utiles suggestions et précisions concernant le groupe des graminées ; au docteur. R. Ruggles Gates, professeur au King's College (Université de Londres), pour la communication de ses travaux sur les Oenothera ; au professeur. K. M. Wiegand, de l'Université Cornell, qui a revu nos Amelanchier ; à Kenneth K. Mackenzie, de New York, autorité sur le genre Carex ; au professeur F. E. Lloyd, de l'Université McGill, pour suggestions concernant le genre Utricularia ; au professeur L. H. Bailey, de l'Université Cornell, pour la révision des Rubus; à Mme E. W. Erlanson, de l'Université du Michigan, pour la révision des Rosa ; à M. C. A. Weatherby, de l'Université Harvard, pour de précieux avis concernant la nomenclature générale ; au professeur B. L. Robinson, de l'Université Harvard ; au Dr. E. D. Merrill et au docteur. J. H. Barnhart, du Jardin botanique de New York ; à L.-A. Mangin et H. Humbert, du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, pour hospitalité et services rendus.


Professeur F. E. Lloyd, chef du département de botanique de l'Université McGill, de 1912 à 1934, et un indéfectible ami de l'institut.

Henri Prat, professeur à l'Institut botanique.
Photos Ludger L'Écuyer tirée de : Le frère Marie-Victorin et son temps, Robert Rumilly. Les frères des écoles chrétiennes, 1949.

Personnalités canadiennes-françaises

Diverses personnalités canadiennes-françaises, appartenant au monde scientifique ou éducationnel, nous ont aussi aidé de diverses manières.


Marcel Raymond, botaniste au Jardin de Montréal.

Roger Gauthier, sous-directeur à l'Institut botanique
Photo Ludger L'Écuyer tirée de : Le frère Marie-Victorin et son temps, Robert Rumilly. Les frères des écoles chrétiennes, 1949.

Mentionnons en particulier : Gustave Piché, chef du Service forestier de la Province de Québec ; Augustin Frigon, directeur de l'École polytechnique de Montréal ; Omer Caron, botaniste provincial ; Elzéar Campagna, professeur de botanique à l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière ; le docteur Georges Préfontaine, Jules Labarre, Gustave Chagnon, professeurs à l'Université de Montréal ; Adrien, c.s.c., directeur général des Cercles des jeunes naturalistes ; Henri Roy, directeur de l'École des gardes forestiers de la province de Québec ; René Pomerleau, phytopathologiste du Service forestier ; Z. Rousseau, professeur de botanique à l'École forestière de Québec ; le père Louis-Marie, o.c.r., professeur de botanique à l'Institut agricole d'Oka ; les frères Stanislas, f.e.c. ; Michel, f.e.c. ; la sœur Marie-Jean-Eudes, s.s.a. ; les frères Marie-Anselme, Joseph-Adonis et Lorenzo, maristes ; les frères Dominique, f.e.c. ; Bernard, f.e.c. ; Irénée-Marie f.e.c. ; Edmond Roy, c.s.v. ; Lucien, c.s.c. ; messieurs René Meilleur, Marcel Raymond, Roger Gauthier, Léopold Fortier.


Sœur Marie-Jean-Eudes (1897-1978), botaniste, membre de la congrégation des Sœurs de Sainte-Anne, de Lachine. Photo C.A. Barbier, Lachine, 1956, retrouvée dans les notes de cours du frère Marie-Victorin, archives F.É.C.

Note de l'éditrice : sœur Marie-Jean-Eudes a été la première à m'initier aux sciences de la nature, au musée de sciences naturelles qu'elle avait créer en 1942. J'ai fréquenté le pensionnat de la rue Saint-Joseph, à Lachine, dans les années 1946 - 1956.


Note : sœur Marie-Jean-Eudes est née sous le nom d'Eugénie Tellier, le 23 octobre 1897, elle est décédée en 1978, après presque 62 ans de profession religieuse.
Son certificat de naissance indique : Marie Bernadette Eugénie Tellier
Son certificat de confirmation : Eugénie Tellier
Le registre d'entrée en profession : Eugénie Tellier
Sa nécrologie : Marie-Bernadette Tellier
Son attestation de déclaration de décès : Prénom usuel : Bernadette
Autres prénoms : Marie, Eugénie
Nom : Tellier

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne 1935, p. 9 -10


le lundi 4 février 2002
le samedi 25 juillet 2009 - le mercredi 23 novembre 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-04-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)